Le plan du Togo pour le traitement de tout type de cancer dévoilé

0
68

Par René DOKOU, le 07 Décembre 2022

(IMPARTIAL ACTU)- Le cancer est une maladie provoquée par la transformation de cellules qui deviennent anormales et se multiplient de façon excessive. Les cellules déréglées forment ensuite une masse appelée une tumeur maligne. Mais encore, elles ont tendance à envahir les tissus voisins et à se détacher de la tumeur.

Le Togo veut combattre efficacement cette maladie dangereuse qui est un frein au développement durable.

19 millions de nouveaux cas de cancer avec 10 millions de décès ont été enregistrés en 2020 dans le monde. La même année au Togo, il a été dénombré 5 208 nouveaux cas de cancer avec 3 468 décès. Le mal va perdre du terrain avec le nouveau centre de traitement du cancer.

Une infrastructure déjà prête

Le Togo dispose maintenant d’un Centre international de cancérologie de Lomé (CICL) inauguré le 03 novembre 2022 par le ministère de la Santé à Amadahomé dans la commune du Golfe 5. Le centre togolais de cancérologie est considéré comme l’un des plus équipés et les plus adaptés dans toute la sous-région africaine.

Pour une bonne survie, 70-75% des patients doivent bénéficier de la radiothérapie. Justement, le centre abrite des spécialités comme la radiothérapie, la chimiothérapie, l’imagerie, le dépistage, la prévention et les soins de supports.

Missions
Le Centre international de cancérologie fera d’Amadahomé (Adidogomé) un hub hospitalier de grande envergure. C’est une infrastructure de lutte contre tous les types de cancer, avec pour mission d’offrir aux patients du pays et de la sous-région, des traitements conformes aux standards internationaux grâce à un personnel qualifié et en nombre suffisant.

Des appareils sanitaires de dernière génération

L’ouvrage de Lomé dispose d’un nombre important d’appareils de traitement comme celui de la radiothérapie avec une technologie VMAT (irradiation avec modulation d’intensité volumétrique par arc thérapie). C’est un appareil moderne en matière de radiothérapie qui permet de traiter de façon spécifique la lésion de cancer en évitant les organes avoisinants.

Des soins efficaces à des coûts bas

Pour traiter le cancer, trois grands moyens sont utilisés : la chirurgie, la radiothérapie et la chimio. Le CICL a déjà des chirurgiens. La chimio et la radiothérapie sont également disponibles et à moindre coût. Le pays a l’un des coûts les plus bas de la sous-région, de quoi inciter les citoyens à se faire dépister au moins une fois par an.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here