Le Togo et son ambitieux plan d’électrification.

0
451

Par Impartial Actu le 08 Juin 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- Le Togo expérimente depuis 2018, un plan d’électrification en énergie solaire, d’un coût de 952 milliards de francs CFA (soit 1,4 milliard d’euros).

La présence renforcée des investisseurs dans le secteur corrobore à juste titre la volonté manifeste des autorités à passer la vitesse supérieure.

Entre autres exemples, on peut énumérer la société Amea Power, basée aux Emirats arabes unis et qui a signé un accord de partenariat public-privé avec la Compagnie énergie électrique du Togo (CEET) en novembre 2019 pour le développement et l’exploitation de la centrale de Blitta qui aura une capacité de 50MW.

Le programme ambitieux s’appuie notamment sur l’extension du réseau dans près de 1.000 localités, mais aussi sur le développement de l’énergie solaire, en vendant des kits individuels aux foyers les plus reculés, ou par “la construction et l’exploitation d’une soixantaine de mini-centrales solaires” à travers le pays, a expliqué à l’AFP le directeur général de l’Agence togolaise d’électrification rurale et des énergies renouvelables, Tiem Bolidja, lors du lancement officiel du programme en juin 2018.

“Des entreprises françaises comme Engie, EDF ou Sunna Design sont présentes à Lomé, et ont manifesté leur intérêt pour les appels d’offre à venir”, a-t-il souligné.

Green Light Planet, une entreprise internationale de kits solaires a de son côté déjà remporté un appel d’offre pour distribuer jusqu’à 300.000 unités électriques d’ici les trois prochaines années (pour un pays de 7,5 millions d’habitants environ).

“C’est un marché relativement petit”, a confié à l’AFP Patrick Muriuki, directeur développement pour l’Afrique chez Green Light Planet. “Mais c’est un marché intéressant pour nous, car le Togo avance vite et à un bon rythme sur sa stratégie d’électrification”, contrairement à d’autres pays de la région qui restent à la traine.

Le gouvernement a par exemple levé les taxes douanières (30%) habituellement imposées sur les kits solaires, ou maintenu un bon système postal au sein du pays pour pouvoir les acheminer.

Aaron Roland.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here