Le Togo veut restaurer 1,4 millions d’hectares déboisés ou dégradés.

0
381

ar Impartial Actu le 08 Juin 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- La réussite dans la mise en oeuvre du Plan national d’investissement forestier (PNIF), nécessite la restauration d’environ deux (02) millions d’hectares déboisés voit dégradés. C’est l’ambition que nourrit les pouvoirs publics au Togo, d’ici 2030.

Pour y parvenir, ils (les pouvoirs publics) s’accouderont sur une approche participative de gestion durable des forêts qui encourage l’aménagement des aires protégées par les populations riveraines et la régénération des ressources.

Il est question d’atteindre un couvert végétal de plus de 10% par rapport au taux de déforestation qui est passé de 5% à 0,42% durant les 05 dernières années.

Pour 2020, le Togo veut restaurer 35.000 hectares de forêts, planter 10.000 ha, 5000 ha d’agro-forêts et 20.000 ha de forêts enrichies.

Précédemment, les efforts des pépiniéristes permettent de disposer aujourd’hui de 5.732.200 plants, toutes essences confondues, pour la campagne nationale de reboisement 2020.

Le Togo a une couverture forestière de 24,24% et veut atteindre un taux de 30% dans les années à venir. Et pour cause, le secteur forestier garantit la sécurité alimentaire, contribue à l’alimentation du bétail, aux soins de santé primaire, à l’approvisionnement en énergie domestique des populations, fournissent des services environnementaux.

Orlance Lebon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here