Les femmes accouchent dans le noir après un délestage à la polyclinique d’Agoè-Demakpoè

0
576

Publié le 17 Mars 2019.

(IMPARTIAL ACTU)- C’est peut-être inadmissible et impossible pour l’opinion générale mais c’est une réalité absolue ! Les orages annonçant la pluie de la nuit du samedi au dimanche ( 16 au 17 Mars 2019) ont contraint la CEET à couper le courant électrique pour environ 3 heures de temps.

Et conséquence, les femmes qui étaient à terme en cet instant de la nuit, et qui devraient accoucher, ont été contraintes de travailler dans le noir.

La raison évoquée par l’équipe de nuit (infirmiers, Sages femmes, accoucheuses et pharmaciens), est que l’agent de sécurité censé mettre en marche le groupe électrogène, qui sert de relais à la CEET, était saoulé et était hors d’état de manifester sa volonté. Donc par ricochet, il était dans l’incapacité d’électrifier les locaux du CMS.

Une situation qui démontre un manque d’attention accru et de prestation de service public de mauvaise qualité. Cette situation doit en tout état de cause interpeller les responsables de la polyclinique en cause. Ce constat relève de la pure négligence et du non respect à l’egarl des patients qui sont sensés être protégés et traités avec attention.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here