L’hypertension, le diabète le surpoids: ces MNT qu’il faut prévenir à tout prix!

0
1163

Lomé le 29 décembre 2017.

Le Ministère de la santé et de la protection sociale a procédé ce vendredi 29 décembre 2017, à la restitution des résultats de la deuxième campagne de sensibilisation et de dépistage des maladies non transmissibles à la 33ème quinzaine commerciale de Lomé.

Les résultats de cette deuxième campagne de sensibilisation et de dépistage, ont été rendus publique, ce vendredi, lors d’une conférence.

Au total environ mille(1000) personnes ont été sensibilisées, et 545 visiteurs dans les stands de la quinzaine commerciale de Lomé, ont été dépistés.

Au nombre des personnes dépistées, on note 145 soit 26,61% dépistées hypertendus, avec 25 cas soit 4,59% de diabète, avec surtout 5 personnes soit 0,92% de personnes dépistées diabétiques et hypertendus.

Le principal constat est que la majeure partie des personnes dépistées, sont atteintes de surpoids (obésité).
« Environ 335 personnes soit 61,47%, dépistées ont un véritable problème avec le surpoids. Ces constats vont donc nous amener, à nous engager dans des activités de sensibilisation populaire par rapport à la réduction du poids », a indiqué le Professeur Bello Chef de division des MNT.

Pour le professeur Bello, ces résultats ne reflètent aucunement pas les efforts abattus par le ministère de tutelle surtout dans la promotion de l’action communautaire dans la lutte contre les maladies non transmissibles.
« Ces résultats sont le fruit d’une méconnaissance de la population des bonnes pratiques en matière de prévention et de contrôle des MNT. », a-t’il remarqué.

Il convient donc de préciser que cette deuxième édition de la campagne de sensibilisation et de dépistage à la quinzaine commerciale de Lomé, a permis aux responsables du programme national de lutte contre les MNT, de constater que malgré les efforts déjà faits, il en reste encore pleines de choses à faire.

« Globalement nous sommes satisfaits de l’activité que nous avons menée et que nous continuons toujours par mener. Cela nous permis d’avoir une photo de la population de Lomé et de ses environs sur ces maladies non transmissibles », a-t’il conclu.

Pour mémo les MNT ont trois à cinq facteurs de risque combinés notamment le stress.

Aaron ROLAND.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here