Lomé abrite du 20 au 22 août prochains, le premier congrès scientifique de la FOAF Sur les troubles spécifiques du langage et des apprentissages scolaires.

0
861

Publié par Woditè DOKOU le 13 Août 2018.

(IMPARTIAL ACTU) La Fédération des Organisations d’Orthophonistes d’Afrique Francophone tient du 20 au 22 août prochains à l’Institut Confucius de L’Université de Lomé, son premier congrès scientifique. Cet événement sera placé sous la coupole du thème :  » Troubles spécifiques du langage et des apprentissages en Afrique : enjeux et défis ». C’est au cours d’une conférence de presse donnée ce mardi 14 Août 2018 à Lomé, par les responsables de la fédération, que l’information a été rendue publique.

Comme le précise le thème choisi pour ce premier congrès, les troubles spécifiques du langage et des apprentissages sont l’expression de troubles du développement cognitif de l’enfant concernant les acquisitions précises ou les apprentissages scolaires. Ces troubles apparaissent au cours du développement de l’enfant et peuvent persister à l’âge adulte.

Le congrès international de la FOAF, qui va ouvrir ses portes la semaine prochaine, entend donc apporter des éclairages sur les enjeux et défis de ces troubles spécifiques du langage et des apprentissages. Il y aura donc au menu des activités prévues pour cet événement, des échanges entre les acteurs de la santé et de l’éducation afin de parvenir à trouver une solution efficace pouvant permettre d’améliorer la prise en charge des enfants présentant des troubles de ce genre. Les méthodes enseignement-apprentissage dans les écoles africaines, feront l’objet d’une analyse, afin de détecter leur impact sur la réussite scolaire des enfants en difficulté.

Sur ce le déroulement des activités de ce premier congrès scientifique de la FOAF, sera marqué par sept conférences, suivies de 34 communications orales, et 05 communications affichées.

Pour KORE KOSSI Alfred président du comité d’organisation du congrès scientifique de la FOAF, la majorité des patients que reçoivent les orthophonistes pour des consultations, souffre des troubles spécifiques de langage et des apprentissages scolaires.C’est au regard de ce constat que la fédération a décidé d’organiser ce congrès pour mener des réflexions et trouver des solutions appropriées pour aider ces enfants.
« Selon les études internationales, 10% des enfants souffrent des troubles spécifiques de langage et des apprentissages scolaires. Nous attendons au cours de ce congrès tous les acteurs de la santé et de l’éducation, les autorités, les parents, les études et les journalistes, pour que chacun puisse apporter sa touche particulière à la recherche de solutions à ce type de maladie », a-t-il indiqué.

Les représentants de onze pays africains et trois d’Europe, sont attendus à Lomé, pour ce premier congrès scientifique de la FOAF.
Pour mémo, la FOAF a pour but de promouvoir la pratique orthophonique à travers la coordination des actions de ses membres.

René DOKOU.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here