L’ONAEM part en guerre contre la pollution maritime.

0
440

Publié par Impartial Actu le 13 Avril 2018.

L’Organisme Nationale chargé de l’Action de l’ État de la Mer ( ONAEM) a organisé ce jeudi 12 Avril 2018, un atelier de coordination des dispositifs de sécurité/incendie et de lutte contre la population maritime par les hydrocarbures dans le domaine maritime et portuaire au Togo.

Cet atelier a pour objectif principal l’amélioration des dispositifs de lutte contre la pollution maritime et de sécurité/incendie dans la zone maritime et portuaire.

Selon les enquêtes menées sur le terrain, les hydrocarbures constituent la principale source d’énergie consommée dans le monde. Par ailleurs l’Agence Internationale de l’Énergie (AIE), estime que cette matière première satisfait plus de 30% de la demande énergétique en pétrole.

Cette rencontre de haut niveau permettra de: présenter les dispositifs de sécurité/incendie et de lutte contre la pollution maritime au plan national par les hydrocarbures et chaque institution ; rappeler les rôles et les responsabilités du propriétaire du navire ou de l’armateur ou du représentant local en cas de pollution ou d’incendie provoquées par les hydrocarbures ; identifier les insuffisances de ces dispositifs ; recommander les mesures politiques, juridique, institutionnelle et technique pour pallier ces lacunes.

Les dispositifs de sécurité/incendie et de lutte contre la pollution maritime au plan national par les hydrocarbures de chaque institution et ceux interne des entreprises maritimes et portuaires seront connus ; les lacunes de ces dispositifs seront identifiées et les recommandations seront faites pour assurer la conformité de ces dispositifs. Ce sont là les résultats attendus à l’issue de cet atelier.

Léguézim BALOUKI, ministre du commerce représentant de son collègue des infrastructures et des transports a convié les uns et les autres à s’unir pour combattre les catastrophes liées au divertissement des hydrocarbures.

« Il paraît judicieux de trouver des voies et moyens pour mettre en synergie toutes nos forces, tous nos systèmes, bref toute notre intelligence en vue de permettre à notre pays de réagir promptement et efficacement aux catastrophes liées au développement des hydrocarbures en mer » a-t-elle convié.

Désiré KOSSI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here