Lutte contre la mortalité maternelle et néonatale : les défis du Togo à l’horizon 2025

0
297

Par René DOKOU le 12 octobre 2021

(IMPARTIAL ACTU)- La mortalité néonatale et maternelle est un fléau que l’Etat togolais combat sans aucune pitié. Garantir l’accès des femmes enceintes aux soins de santé de qualité, renforcer la gestion dans les structures sanitaires, former le personnel, tous les moyens sont bons, à condition qu’ils réduisent le taux de mortalité dû en partie à la faible accessibilité géographique et financière des populations aux soins obstétriques et néonataux, particulièrement en milieu rural.

Avec tous les moyens mis en place, la mortalité maternelle est passée de 478 en 1998 à 401 en 2014 pour 100 000 naissances vivantes et la mortalité néonatale est passée de 40 à 27 pour 1 000 naissances vivantes, au cours de la même période.

A l’horizon 2025, le Togo entend construire et équiper 06 centres de santé mère-enfant sur le territoire. Les dirigeants feront doubler le nombre d’accoucheuses auxiliaires d’Etat.

Il est également escompté la construction 100 centres médico-sociaux et la réhabilitation des centres de santé communautaires existants avec une attention particulière aux équipements en Soins obstétricaux et néonataux d’urgence (Sonu) performants.

PARTAGER
Article précédentÉducation au Togo : d’une aide à une autre
Article suivantTogo : les missions de la Foda en 3 axes
René DOKOU je suis juriste de formation, et je fais du journalisme une passion. Je m'intéresse aux sujets d'ordre général, mais j'ai un penchant pour le sport. Impartialactu.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here