Lutte contre le Covid-19 : l’INAM allège la tâche aux assurés via des mesures exceptionnelles.

0
457

Par Impartial Actu le 14 Avril 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- Les mesures prises par les autorités togolaises dans le cadre de la lutte contre la pandémie à Coronavirus nécessitent des restructurations ou réorganisations de plusieurs secteurs. Ces nouvelles donnes devront sans doute avoir vocation à faciliter les prestations de biens et services et la vie des populations togolaises. L’Institut National de l’Assurance Maladie (INAM) n’est pas en marge de ces mesures et joue pleinement sa partition dans le cadre de la lutte.

L’INAM a, en effet dans le cadre de la riposte, pris plusieurs mesures exceptionnelles afin de faciliter les prestations dans l’ensemble de la chaine d’assurance.

L’institut a ainsi décidé, dans une note circulaire qui a pris effet depuis le 08 avril dernier, de la suspension provisoire des procédures d’entente préalable pour la prise en charge des patients pour les actes d’imageries médicales innovants (IRM, TDM) et des actes de radiographies, d’échographies et d’endoscopies soumises à une entente préalable.

Pour la dispensation de ces actes, les unités d’exploration doivent envoyer aux médecins conseils, une photographie de la prescription desdits actes via le numéro whatsapp 79 30 01 13 en vue d’obtenir l’accord.

Lors de la délivrance de l’accord, il est communiqué au prestataire un code de confirmation qu’il doit inscrire sur la feuille d’examen complémentaire.

A cela viennent s’ajouter de nouvelles mesures exceptionnelles pour la prise en charge des patients assurés INAM concernant la délivrance des produits pharmaceutiques.

Ainsi pour l’achat de tout produit prescrit, le bénéficiaire peut se présenter a la pharmacie sans l’Entente préalable de l’INAM. 
 
De même, les assureurs détenteurs d’Attestations de Traitemens des Pathologies Chroniques (TPC) expirées après le 31 mars 2030 peuvent de présenter a la pharmacie avec la copie de la dernière Attestation TPC pour acheter leurs médicaments. Les assurés ont la possibilité d’acheter les médicaments pour deux (02) mois.
 
Pour finir, pour tout acte médical ( radio, scanner, échographie, endoscopie) sous entente préalable, les bénéficiaires peuvent se présenter directement au centre de santé où se fait l’imagerie pour les formalités nécessaires.
 
De ce fait, les assurés n’ont plus besoin de se déplacer dans les bureaux de l’INAM pour les formalités d' »Entente Préalable « .

 

Déjà le 30 mars dernier, l’INAM a suspendu le contrôle de validité des vignettes sur les cartes d’assurés. Par conséquent, les cartes portant les vignettes expirées sont acceptées pour la prise en charge dans les centres de soins et pharmacies conventionnés. Cette mesure ne concerne pas les vignettes expirées avant le 1er mars 2019.

Autant de mesures qui sans doute réjouiront tous les acteurs de la chaine d’assurance et qui seront de mise jusqu’à nouvel ordre.

Yves Roland.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here