Manifestation du 13 avril : La mise en garde du Gal Yark Damehane aux responsables du PNP.

0
629

 

Publié le 12 avril 2019.

(IMPARTIAL ACTU)- Le ministre de la Sécurité, le général Yark Damehame brise en fin le silence sur la manifestation qu’organise le Parti national panafricain (PNP), demain samedi 13 avril. Dans sa sortie médiatique effectuée ce jour, le patron de la sécurité au Togo, vient via ses propos corroborer, la decision de son homologue de l’administration territoriale et des collectivités locales, qui précise que la manifestation du PNP ne peut avoir lieu que dans trois localités bien définies.

Le ministre de la sécurité dans son allocution a rappelé aux responsables du PNP le rôle que doit jouer la gendarmerie et la police nationale, en estimant qu’elles sont là pour sécuriser les Togolais et de protéger leurs biens.
« Les missions transitionnelles de la police et de la gendarmerie ne sont pas d’encadrer les marches. Notre souci premier, c’est comment sécuriser nos compatriotes et protéger leurs biens. Il y a, ce n’est pas encadrer les marches. Le PNP veut marcher dans 10 villes. Raisonnablement, je ne sais pas pourquoi marcher dans 10 villes, l’autorité n’a pas fermé la porte. En fonction du personnel disponible, on peut vraiment les encadrer dans 3 villes de façon professionnelle. Il ne sert à rien de leur dire de marcher dans 10 villes alors qu’on n’a pas du personnel », a-t-il laissé entendre.

Tout en invitant les militants et sympathisants du PNP à s’en tenir aux trois villes autorisées et aux itinéraires prescrits par le gouvernement, le ministre Yark les invite également à mâcher dans paix et dans la tranquillité. Il a par ailleurs mit en garde tout fauteur de troubles au cours de cette marche.
« Si les gens, à l’issue d’une marche tapent sur tout ce qui est public ou privé, la violence appelle la violence… On fait de la démocratie dans l’ordre mais pas dans la pagaille. Il n’y a pas de marche, c’est qu’il n’y a pas de marche » a-t-il prévenu.

Notons que le ministre a par la suite remis les chefs traditionnels de Klotto et de l’Avé à leur place. Et les renvoie à leur rôle.

Désiré KOSSI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here