« Nous avons l’obligation de la modernisation et de la digitalisation des procédures douanières », dixit Moïse P. AKAYA

0
295

Par la Rédaction le 24 Octobre 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- Le port autonome de Lomé va bien, unique port naturel en eau profonde de la sous-région, et le seul aussi, pour le moment, à pouvoir accueillir des navires de troisième génération, Lomé est le premier terminal à conteneurs d’Afrique de l’Ouest, avec un trafic de près de 1,2 million d’équivalents vingt pieds (EVP).

Par dessus tout, ses atouts en font un véritable pôle d’éclatement des marchandises sur la côte ouest-africaine – grand domaine portuaire, port franc, rapidité des formalités, réhabilitation et construction d’infrastructures de relais (en particulier les voies de contournement de la capitale), etc.

La douane togolaise a mené et continue par faire plusieurs réformes pour mettre ces atouts au profit de l’amélioration du climat des affaires, accélérer le traitement des marchandises et accroître le trafic.

Intervenant dans le journal de ce vendredi 23 Octobre 2020 sur la TVT, le chef division des Aopérations douanières au PAL, et point focal du climat des affaires, le colonel Moïse P. AKAYA a salué le leadership et la vision du Chef de l’État pour avoir permis les grandes réformes dans les procédures douanières pour la grande satisfaction des opérateurs économiques.

Selon le CDOD Lomé Port, le Togo est devenu une plaque tournante des affaires dans la sous région, et donc il urge aujourd’hui de moderniser et digitaliser toutes les procédures de la douane, « nous avons l’obligation de la modernisation et de la digitalisation des procédures douanières » a t-il indiqué au micro de nos confrères de la télévision nationale.

L’objectif est de répondre aux attentes des opérateurs économiques et aux exigences du Plan national de développement lancé par le président de la République le 04 mars 2018, dans son axe 1 et faire du porte autonome de Lomé un hub logistique, un port par excellence, ce qui pourrait attirer des investisseurs dans notre pays.

Il faut rappeler que c’est possible aujourd’hui de faire toutes les formalités douanières relatives aux enlèvements des marchandises via son smartphone, c’est la dématérialisation des procédures, l’une des réformes majeures réalisées par la douane togolaise. Cette réforme a permis aux opérateurs économiques de gagner le temps, et voir la suppression de certains frais douaniers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here