NOVISSI : La préfecture de Tchaoudjo, entre dans la danse !

0
345

Par Impartial Actu le 1er Mai 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- Le gouvernement togolais vient via un communiqué officialiser l’applicabilité du programme NOVISSI à la préfecture de Tchaoudjo. Cette décision d’étendre le programme à cette préfecture vise à soutenir les travailleurs du secteur informel qui y résident et qui ont perdu leur revenu en raison de l’adoption des mesures de l’état d’urgence sanitaire, notamment le couvre-feu.

Le communiqué stipule par ricochet que toutes personnes éligibles peuvent faire leur inscription.

Selon un communiqué du gouvernement, la décision d’étendre le programme Novissi à la préfecture de Tchaoudjo se justifie par le fait qu’elle a été touchée par la maladie à Coronavirus et soumise aussi aux mesures de l’état d’urgence sanitaire, notamment le couvre-feu.

« Afin de soutenir les couches sociales les plus touchées par les mesures de riposte contre le Coronavirus, le gouvernement a lancé, le 08 avril 2020, le programme « NOVISSI». Ce programme qui jusqu’à lors n’était déployé que dans le Grand Lomé, sera étendu à partir du 1er mai, à la préfecture de Tchaoudjo, touchée par la maladie à Coronavirus et soumise elle-aussi aux mesures de l’état d’urgence sanitaire, notamment le couvre-feu », communique le gouvernement.

Les autorités demandent aux travailleurs du secteur informel résidant dans ladite préfecture de procéder à leur inscription en composant le *855# avec leur propre numéro de téléphone mobile, puis indiquer leur nom, le numéro de la carte d’électeur ainsi que le numéro NSF, tels que mentionnés sur la carte.

« Les personnes jugées éligibles recevront une aide mensuelle de 12 250 FCFA pour les femmes et de 10 500 FCFA pour les hommes. Toutes les deux semaines, la moitié de l’aide mensuelle sera directement sur le compte T-Money ou Flooz des personnes jugées éligibles. Le programme NOVISSI sera, pour le moment, déployée pour une période d’un mois dans la préfecture. Cette durée pourrait, toutefois être revue à la hausse en fonction de l’évolution de la pandémie dans la localité et du maintien ou non des mesures de riposte, à l’instar du bouclage des villes et du couvre-feu », précise les pouvoirs publics.

Le gouvernement exhorte une fois encore les populations au respect strict des mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire en vigueur sur le territoire national. Gestes barrières, distanciation sociale, isolement volontaire des cas suspects sont les meilleures armes pour lutter contre la propagation du COVID-19.

Les populations sont également invitées à rester vigilantes et à ne donner, sous aucun prétexte, leur carte d’électeur, ni le numéro NSF de la carte à des tierces personnes. Car depuis le lancement du programme, il est constaté des tentatives d’usurpation de l’identité des populations ciblées par le programme. De même, le gouvernement précise qu’aucun agent n’a été déployé sur le terrain, et qu’aucune association n’a été mandatée pour aider les bénéficiaires à s’inscrire.

Pour finir, les autorités rassurent les populations que des mesures sont prises pour retrouver les fraudeurs qui seront punis conformément aux dispositions du Code pénal du Togo.

Francis Pieds

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here