Togo : la CNEJ, une solution pour la lutte contre le chômage des jeunes ?

0
413

Par Impartial Actu le 15 janvier 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- La lutte contre le chômage des jeunes est l’une des priorités du gouvernement togolais depuis l’avènement de Faure Gnassingbé à la magistrature suprême. Pour y arriver, l’Etat togolais s’emploie activement à offrir un emploi décent aux jeunes togolais en mettan en place de nombreuses initiatives, dont la Coalition Nationale pour l’Emploi des Jeunes (CNEJ) : une plateforme destinée pour lutter contre le chômage au Togo.

Au Togo, plus de 40 000 nouveaux demandeurs d’emplois arrivent sur le marché de l’emploi, chaque année. Raison pour laquelle, l’Etat s’emploie activement à offrir un emploi décent aux jeunes togolais en mettant au cœur de ses priorités la lutte contre le chômage des jeunes.

La lutte contre le chômage dans le pays dirigé par Faure Gnassingbé est prioritaire et transparaît dans la plupart des initiatives gouvernementales très nombreuses telles que : le Programme de volontariat national, l’opérationnalisation du fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (FAEIJ), le plan stratégique national pour l’emploi des jeunes, la création de l’agence nationale du volontariat au Togo, le volontariat d’engagement citoyen, le programme d’appui à l’insertion et à l’employabilité des jeunes, le projet d’opportunités pour jeunes vulnérables, mesure présidentielle 25% quotas de marchés publics aux jeunes et femmes entrepreneurs en 2018.

Selon le Secrétaire permanent de la CNEJ Eric Matofam Tamandja, les activités de la coalition s’arriment aux objectifs du gouvernement et s’inscrivent pleinement dans sa mission qui est de mettre en synergie les interventions de l’Etat en matière de lutte contre le chômage et le sous-emploi.
Pour lui, avec la mise en place du Plan national de développement (PND) 2018-2022 qui devra permettre au gouvernement de créer 100.000 emplois décents annuellement, durant les cinq (5) ans, ce qui ramènerait, les taux de chômage et de sous-emploi respectivement à 2, 6% et 19,4% avec une croissance mesurée de 6,6%.

Faut-il encore le rappeler, la coalition nationale pour l’emploi des jeunes est une plateforme de concertation entre l’ensemble des acteurs impliqués dans la lutte contre le chômage et le sous-emploi des jeunes. Elle a pour mission de positionner la jeunesse, comme un vecteur majeur d’une croissance économique accélérée et inclusive. L’employabilité, l’entrepreneuriat et la mobilisation des ressources sont au cœur du dispositif.

Julien Maréchal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here