OOAS/Covid 19 : renforcer la collaboration entre les praticiens de la médecine traditionnelle et conventionnelle

0
275

Par René DOKOU, le 16 décembre 2021

(IMPARTIAL ACTU)- Il s’est ouvert à Lomé, jeudi 16 et ce pour deux jours un congrès scientifique de haut niveau. Avec pour thème « contribution de la médecine traditionnelle aux efforts de riposte à la Covid-19 », cette rencontre organisée par l’Organisation Ouest Afrique de la Santé (OOAS) servira de cadre aux praticiens de la médecine traditionnelle et conventionnelle des Etats membres de la CEDEAO d’améliorer leur collaboration en vue de lutter efficacement contre la pandémie à la COVID-19.

Durant les deux, les participants auront pour tâche d’examiner les critères de sélection des centres d’excellence, les centres de référence identifiés de médecine traditionnelle pour le développement sur les médicaments à base de plantes médicinales.

La définition des modalités de la collaboration entre les praticiens de la médecine traditionnelle et les centres collaborateurs pour la recherche sur les plantes médicinales à efficacité prouvée reste l’une des préoccupations phares de cette rencontre de Lomé.

Il sera aussi question pour ces derniers d’élaborer un canevas pour identifier et compiler un inventaire de médicaments à base de plantes médicinales à efficacité prouvée. Pour pouvoir enfin de compte fixer les conditions d’allocation des fonds d’appui à la recherche de développement de médicaments à base de plantes médicinales à efficacité prouvée.

« La Covid-19 est à sa troisième phase dans notre région avec l’apparition du variant Omicron. C’est important de mettre à contribution les praticiens de la médecine traditionnelle parce que nous n’avons pas suffisamment de vaccins pour toutes nos populations. Les praticiens vont donc voir à quel niveau sont les recherches pour la lutte contre cette pandémie avec la contribution des praticiens traditionnelles », a laissé entendre le professeur Stanley Okolo, directeur général de l’OOAS.
Ainsi ce congrès se trouve également être en lien avec la célébration de la Journée africaine de la médecine traditionnelle. Il vise faut-il encore le rappeler à permettre aux praticiens de la médecine traditionnelle et aux praticiens de la médecine conventionnelle de procéder à une évaluation critique de la contribution de la médecine traditionnelle et de la médecine conventionnelle aux efforts de riposte à la Covid-19 dans la région CEDEAO.

La rencontre, fait suite à la réunion du comité de pilotage chargé d’appuyer l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) dans l’élaboration et la promotion efficace des pratiques rationnelles de médecine traditionnelle dans les Etats membres, tenue mercredi à Lomé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here