PASA : Zoom sur les impacts des fours améliorés sur le couvert forestier !

0
225

Par Impartial Actu le 27 Mai 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- Grâce au Projet d’appui au Secteur Agricole (PASA), les femmes transformatrices de poisson ont par l’entremise de l’Union des groupements de femmes transformatrices de poisson (UGFETRAFO), bénéficié de la construction de 108 fours améliorés. Ces fours améliorés contribuent au respect et à la protection de l’environnement grâce à l’usage rationnel de combustible et préservent le couvert végétal.

En effet elles seront plus de 500 femmes transformatrices de poissons à jouir des avantages de ces fours qui ont une capacité de production de 150 à 200 kg en 04 heures selon la taille des espèces et 450 à 600 kg par jour de poissons fumés.

Ces fours sont fabriqués dans le but d’améliorer la qualité de production de poissons fumés au Togo et les conditions de vie des acteurs de filière pêche et aquaculture. Ils favorisent également une meilleure maîtrise des pertes post-capture qui peuvent aller jusqu’au-delà de 50% pendant les saisons de pluie ou par temps nuageux. Par-dessus tout, ils protègent les fumeuses de poissons contre les maladies oculaires souvent engendrées par la fumée.

Impacts positifs sur le couvert forestier!

Outre les retombées positives sur les transformatrices, les fours améliorés contribuent au respect et à la protection de l’environnement grâce à l’usage rationnel de combustible et préservent le couvert végétal.

Selon les responsables du Projet de réhabilitation des forêts au Togo (ProREDD), le couvert forestier augmente de 0,5% annuellement.

En réalité, le Togo lutte pour restaurer 1.400.000 ha de forêts dégradées.

Étienne Sabre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here