Pius AGBETOME soulage les détenus de la prison civile de Lomé.

0
289

Par Impartial Actu le 06 juillet 2019.

(IMPARTIAL ACTU)-La recherche de solutions aux problèmes que rencontrent les détenus de la prison civile de Lomé était vendredi 05 juillet au centre d’une séance d’échanges pilotée par le ministre en charge de la justice . Cette rencontre a réuni les représentants des détenus et les responsables du ministère de tutelle. Elle a pour but, de sortir la prison civile de Lomé de l’ornière et de redorer son blason vis-à-vis de ces problèmes.

Les échanges, ont tourné autour de deux importantes thématiques, qui ont permis au ministre et sa délégation et les représentants des détenus, de toucher du doigt les réelles difficultés que rencontrent les détenus, histoire de mener des réflexions pour leur éradication. Les thématiques sont relatives aux problèmes récurrents d’électricité et les problèmes d’encombrement des cours à l’intérieur de la prison civile de Lomé.

Le ministre en charge de la justice, Kokouvi Pius AGBETOME, s’est au sortie de cette rencontre, montré très satisfait par rapport aux échanges qui ont eu lieu et les solutions proposées par les détenus.
« Je suis vraiment satisfait de ces échanges que nous avons eu. Parceque les détenus ont perçu à leur juste valeur les problèmes, les difficultés et ont faits des propositions de solutions » a-t-il laissé entendre.

Le ministre a par ailleurs rassurer les détenus sur certains points de leurs problèmes.
« La première étape de ce qui sera fait, est que dès le lundi prochain, nous allons associer à la réunion de coordination du ministère qui se fait chaque lundi après midi, l’électricien principal de la prison. Des recoupements seront faits et nous allons mettre en œuvre des points qui peuvent être objet de solutions immédiates, aux problèmes que rencontrent les détenus », a promis le ministre.

Idrissou AKIBOU, directeur de la prison de Lomé, s’est réjoui du fait que le ministre a effectué le déplacement dans les locaux de la prison civile de Lomé pour toucher du doigt les réalités que vivent les 1998 détenus (les nombre exact ce vendredi 5 juillet à 10h 49′ GMT).

L’amélioration de la situation médicale et alimentaire des détenus ; et la réinsertion sociale et économique des détenus, sont entre autres les préoccupations du ministre AGBETOME, depuis son accession à la tête dudit ministère le 18 juin 2015.

Désiré koSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here