Plan de gestion des pêcheries : à Nangbéto, les pêcheurs en profitent

0
333

Par la Rédaction le 16 Février 2021

(IMPARTIAL ACTU)- La production halieutique est en amélioration, les conditions de vie des pêcheurs également. Quelques années en arrière, les ressources halieutiques étaient exploitées de façon anarchique, bafouées par l’utilisation des pratiques et engins prohibés, ce qui rendait difficile la pratique et l’activité moins juteuse. Pour rectifier le tir, les pouvoirs publics ont mis en place un Plan de gestion des pêcheries.

Nangbéto (région des Plateaux) a un grand lac (18 000 ha) pourvoyeur de poissons. Grâce au plan (cité ci-avant) adopté en août 2013 dans le cadre de la mise en œuvre d’une sous-composante du Projet d’appui au secteur agricole (Pasa) qui tient à améliorer la gestion de la pêche continentale et à développer la pisciculture, la production halieutique est passée de 600 tonnes en 2012 à 3 200 tonnes en 2019. 50% des pêcheurs ont abandonné les mauvaises pratiques et plus de 50% de pêcheurs sollicitent le permis de pêche.

Les moyens d’existence des pêcheurs ont été améliorés. Ils épargnent de l’argent pour subvenir à leurs besoins et préparer sereinement leur avenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here