Présidentielle 2020: UNIR siffle la fin de la récréation et met en garde les plaisantins.

0
565

Par Impartial Actu le 05 Mars 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- Le Secrétaire Exécutif de l’Union pour la République (UNIR) Atcholé Aklesso, accompagné des cadres et sympathisants du parti, ont rencontré la presse jeudi 05 Mars à Lomé. Quarante-huit heures après la proclamation des résultats définitifs du scrutin présidentiel du 22 février dernier par la cour constitutionnelle, le bureau exécutif du parti du président sortant réélu, Faure Gnassingbé a jugé utile de remercier au cours d’une conférence de presse, le peuple togolais, pour cette confiance renouvelée.

Avant toute chose, le bureau exécutif du parti UNIR, s’est réjouit de l’issue du scrutin présidentiel du 22 février ainsi amorcée par la cour constitutionnelle. Le bureau a dans sa déclaration liminaire félicité le distingué militant Faure Gnassingbé, pour sa brillante réélection à la tête du Togo, pour les cinq (05) prochaines années.

« Le parti UNIR salue le sens élevé de civisme et de patriotisme du peuple togolais, et la maturité et responsabilité des électeurs qui ont contribué à un processus apaisé et sans heurts, et qui ont accordé à SEM Faure Gnassingbé une majorité franche et confortable pour continuer d’agir pour le progrès et le rayonnement du Togo », lit-on dans la déclaration liminaire du Secrétaire Exécutif Aklesso Atcholé.

Pour ce qui est de la contestation orchestrée par la dynamique Kpodzro et le candidat malheureux Agbéyomé Kodjo, à l’égard des résultats : d’abord provisoires 72,36% pour Faure Gnassingbé) proclamés par la CENI et ensuite définitifs (70,78%) donnés par la cour constitutionnelle, donnant la victoire au premier tour au candidat du parti UNIR, le Secrétaire Exécutif Aklesso Atcholé, annonce une mise en garde.

« Ceux qui s’evertuent à proférer des attaques à l’endroit des dirigeants de notre parti, nous trouverons sur leur chemin. Et ce, conformément aux lois en vigueur dans notre pays », a-t-il déclaré.

A la question de savoir, ce qui justifie l’échec de Faure Gnassingbé dans la région maritime en se référant aux résultats proclamés par la cour constitutionnelle, le doyen d’âge du Mouvement des Sages Unir, Charles Kondi AGBA répond avec éloquence.

« Si le président Faure est battu dans la région maritime, je pense que c’est normal. Si on pensait qu’il allait gagner partout, il devrait pas avoir élection. Mais demandez aux candidats perdants, pourquoi ils sont, si ridicules dans certaines régions », a-t’il relativisé.

Le communiqué de l’ambassadeur des États-Unis d’Amérique au Togo, demandant le recomptage bureau de vote par bureau vote des résultats provisoires du scrutin a également fait surface au cours de cette rencontre de presse.

Abordant la question, le doyen d’âge du Mouvement des Sages Unir Charles Kondi Agba, a indiqué avec regret que, l’ambassadeur exprime un sentiment de ressentiment, parce qu’il voulait imposer des observateurs, qui pour le parti UNIR, soutiennent des gens entre grief « suspects ».

« L’ambassadeur américain n’a fait que faire éviction du principe de la réciprocité. Mais nous prenons ça avec humilité et responsabilité. Mais qu’il sache qu’on ne fait pas à autrui ce que tu n’aimes pas qu’on te fasse ». a laissé entendre Charles Kondi Agba, le doyen du Mouvement des Sages Unir.

Après les agitations, place au travail. Et pour rappel, il convient de souligner que le président réélu Faure Gnassingbé a annoncé qu’il place ce nouveau mandat sous sceau de la paix, la quiétude, la stabilité, et le tout pour affermir la démocratie, promouvoir la croissance économique et favoriser l’inclusion sociale.

En résumé, le nouveau programme de société de Faure Gnassingbé, s’articulera essentiellement autour l’éducation avec pour but dans les semaines ou mois à venir, la construction de 25.000 classes. La santé n’est du reste, c’est pourquoi, la gratuité de la césarienne, a été décrétée accompagnée du programme de l’assurance maladie pour tous. Un programme que l’Institut National d’Assurance Maladie (INAM), exécute déjà avec beaucoup d’intensité et d’attention particulière.

René DOKOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here