Présidentielle du 22 février/ PDP Deux conditions majeures avant un quelconque soutien

0
297

Par Impartial Actu le 06 Février 2020

(IMPARTIAL ACTU)-Lomé, le 06 février 2020- Le Parti Démocratique Panafricain (PDP) ne soutiendra à la présidentielle, dont le premier tour aura lieu le 22 février prochain, que le parti qui pourra valablement négocier l’alternance avec le pouvoir en place et l’armée, et qui pendra l’engagement de ne pas dissoudre le parlement actuel.

Telle est la première condition posée par Innocent Kagbara, nouveau leader de ce parti de l’opposition, dont la candidature a été invalidée par la Cour constitutionnelle récemment.

Face à la presse ce mercredi 05 février 2020, Innocent Kagbara a également posé une deuxième condition. Les consignes de vote du PDP iront au parti qui acceptera de mettre en œuvre leur projet de société en matière d’éducation et de santé pour tous.

En attendant, les premiers responsables du PDP qui viennent de finir une tournée nationale demandent à leurs militants et sympathisants, ainsi qu’aux populations togolaises et de la diaspora, de voter en leur âme et conscience.

« Nous demandons à nos militants de voter en leurs âmes et consciences pour le candidat qu’ils veulent », a déclaré Kagbara.

Cette tournée, faut-il en dire un mot, a permis au parti d’effectuer un maillage du territoire afin de se doter de tous les bureaux cantonaux. Au total 37 préfectures des 39 que compte le Togo ont été visitées par les premiers responsables du PDP à cette occasion avec à la clé plus de 7 000 nouveaux adhérents enregistrés.

Lesaint

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here