Prof Wolou Komi, invité d’honneur au Café du PDP, revient sur l’utilité réelle des partis politiques

0
113

Par René DOKOU le 13 juillet » 2021

(IMPARTIAL ACTU)- Le rendez-vous mensuel de partage initié par le parti d’Innocent Kagbara, le PDP, a eu lieu ce lundi 12 juillet 2021 au siège dudit parti. Pour la rencontre entre politiques et militants de ce mois de juillet, c’est le Prof. Wolou Komi, Secrétaire national du PSR, Doyen de la faculté de droit de l’Université de Lomé et candidat à l’élection présidentielle de février 2020 qui a pris soin de parler des rôles et intérêts des partis politiques au sein d’une nation aux participants.

Le thème de ce « Café du PDP » a été d’une importance capitale pour les premiers responsables du Parti Démocratique et Panafricain (PDP) et pour l’invité spécial. Il n’a d’ailleurs pas manqué l’occasion de le rappeler.

« Le parti frère qui nous a donné cette opportunité, a voulu sans doute que nous puissions former les citoyens togolais sur l’utilité réelle des partis politiques », a signifié le Prof. Wolou Komi.

Cette main tendue du PDP résulte selon le Professeur, de la volonté de créer une coopération entre les partis politiques selon les dispositions et la charte des partis politiques.

Pour Innocent KAGBARA, Président du PDP, il est temps que les partis politiques togolais puissent travailler en synergie.

« Nous devons obligatoirement travailler ensemble. Nos militants ont besoin d’être formés et édifiés sur l’école de la politique », a laissé entendre le Président du PDP.

Revenant sur le thème de la rencontre, l’universitaire estime que les partis politiques jouent un rôle de formateurs.

« Les partis politiques dans une nation, jouent d’abord un rôle de formation. Ce sont les partis politiques qui concourent à la réalisation de la volonté générale. Quand vous avez des militants qui sont mal formés, c’est un danger pour la démocratie. Les partis politiques permettent de substituer des débats d’idée aux affrontements politiques. Quand vous prenez le pays avec différentes corporations , les intérêts ne sont pas les mêmes. Mais dans le cadre d’un parti politique, il est possible de pouvoir trouver un compromis entre tous ces intérêts et faire remonter aussi les attentes de la base pour pouvoir les rationaliser, faire un projet de société et défendre ce projet. Les partis politiques jouent alors un rôle de cohésion sociale » , nous a t-il confié.

Le Café du PDP c’est aussi l’occasion pour les participants de poser de différentes questions d’ordre politique, culturelle, sportif, économique, sociale et autres.

A la question de savoir si les partis politiques doivent privilégier le terrain électoral qu’au terrain social, le Prof. Wolou Komi pense que l’on ne doit pas forcément attendre des actions sociales émanant des partis.

Pour lui, si un parti politique a les moyens pour mener des actions sociales, il doit le faire sans discrimination de localité ou de région.

Répondant à une autre question sur la limitation de la création des partis politiques, le prof. Wolou Komi estime qu’il ne faut pas restreindre cette liberté fondamentale aux citoyens.

Même s’il est conscient que certains partis politiques ne feront pas long feu, il faut néanmoins laisser la chance à tout le monde de jouir de cette liberté de création de parti politique exigée par la constitution.

Pour finir, Wolou Komi a martelé que l’élection présidentielle de février 2020 est un livre que d’autres ont déjà fini de lire lorsque d’autres sont toujours en train de lire des pages vierges.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here