Quand le Togo valorise ses jeunes

0
315

Par la Rédaction le 26 Janvier 2021

(IMPARTIAL ACTU)- Hier comme aujourd’hui, le Togo ne badine pas avec les questions liées à l’épanouissement socioprofessionnel des jeunes. La pluralité des initiatives en vigueur, destinées à améliorer le bien-être de cette couche sociale dynamique et apte à travailler pour un pays prospère, en est une preuve.

L’agenda (2020-2025) du chef de l’Etat Faure Gnassingbé et la feuille de route gouvernementale attachent beaucoup de prix à leur autonomisation. Tout au long de 2020, année marquée par la fâcheuse crise sanitaire, les pouvoirs publics n’ont à aucun moment tourné le dos aux jeunes.

Les chiffres sont assez évocateurs. 52 800 jeunes ont bénéficié des activités socioéducatives ; 04 unités d’infrastructures (dont 02 équipées) ont été réceptionnées. A côté de cela, 8 861 nouveaux jeunes ont renforcé leur employabilité et 19 642 jeunes et femmes ont été formés en entrepreneuriat.

Le ministère a alloué 2,7 milliards de francs CFA de crédits aux jeunes entrepreneurs. L’exécution de la mesure présidentielle des 25% de marchés publics destinés aux jeunes et femmes entrepreneurs a permis, sur 75 procédures réservées au niveau du ministère, d’attribuer 71 à la cible, soit un taux d’exécution de 94,67% pour un total de plus de 350 millions de francs CFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here