Qui a construit les 2 magasins sur la parcelle de la CCIT située en face du site de la quinzaine commerciale à Agbadahonou ?

0
341

Par la Rédaction le 22 Janvier 2021

(IMPARTIAL ACTU)-Qui a construit les deux magasins sur la parcelle de la CCIT située en face du site de la quinzaine commerciale à Agbadahonou ?

C’est la question que se posent plusieurs opérateurs économiques étant donné que dans les rapports financiers de la représentation consulaire, aucun investissement n’a été fait dans ce sens.

Appartenant à l’ancienne Togo rail qui a travers une convention l’a concédé à la CCIT, cette parcelle stratégiquement bien située pour des activités commerciales coule beaucoup de salive au sein de la famille des opérateurs économiques.

Pour cause, deux grands magasins y ont été construits récemment sans qu’aucun investissement de la CCIT ne soit fait.

D’après les bruits de couloirs, il s’agirait d’une entreprise personnelle du président sortant de la CCIT, Germain Meba qui détournerait ainsi cette parcelle à des fins personnelles pour y faire ses propres activités.

Débarqué des affaires de la CCIT malgré ses manœuvres pour perdurer a la tête de l’institution après la fin son mandat, Germain Meba et son vice-président Rémy Moevi font l’objet de vives critiques d’une grande partie des opérateurs économiques qui réclament une transparente rédition des comptes.

Ces derniers poussent les nouveaux dirigeants de la CCIT qui est actuellement sous administration provisoire, grâce à la clairvoyance du ministre de tutelle, le col Kodjo Adedze, à un audit externe et indépendant des comptes de l’institution, afin de situer toutes les responsabilités.

Aussi, selon nos informations, le président sortant de la CCIT Germain Meba, puisque c’est de lui qu’il s’agit a engagé des dépassements de dépenses astronomiques constatés par les élus consulaires de la chambre pour la plupart, mis devant le fait accompli.

Ces dépenses, selon ces derniers, couvrent celles non prévues au budget, engagées sans consultation et approbation préalable de l’assemblée consulaire.

En terme de chiffres, les budgets d’investissement votés par l’assemblée consulaire en 2018 s’élèvent à 311.600.000 FCFA et à 332.000.000 FCFA en 2019. Cependant les réalisations s’établissent respectivement à 1.399.995.707 FCFA en
2018 et à 1.030.217.776 FCFA en 2019.

Pire encore, c’est sans aucune procédure d’appels d’offres et de consultations restreintes, que ces dépenses ont été faites. Elles sont exécutées en très grande partie par des sociétés écrans propriétés des responsables sortants de la CCIT et du président en particulier ou de leurs relations proches. Il s’agit en réalité d’une stratégie de ruse pour des malversations déguisées.
Au rang de ces sociétés écrans on peut citer : la SOTER (Société des Technologies des Énergies Renouvelables), Groupe Partenaire GP, TST (Togo Service et Technologie), TOGO Panneau ( société avec laquelle avec il fabrique et livre les kiosques pour des centaines de millions à la CCIT sans appel d’offres), STGT (Société Togolaise de Géolocalisation et de Technologie), GEO SOLUTION S ARL u , BTP. Pharon BTP Emusec et Cimex…

Germain Meba, pour rappel vient de boucler 12 ans à la CCIT, 6 ans en tant que membre du bureau exécutif et 6 en tant que Président.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here