Qui faut-il tenir pour responsable de l’effondrement de la clôture d’une église qui a tué des fidèles?

0
600

Publié le 7 Mars 2019.

 

(IMPARTIAL ACTU)- Doit-on juger l’onction divine d’un prophète, vis à vis d’une calamité naturelle qui est à l’origine des décès, suite à l’effondrement d’une partie des murs qui clôturent le bâtiment, le servant de lieu de culte ?

Au fait d’après les informations, le Ministère International Sauvons l’humanité (MISHJ), du prophète Isaac Da Silveira était au centre d’un grave accident mercredi 6 Mars 2019. Un accident qui a enregistré 4 morts, dont 3 femmes et un homme (bilan provisoire).

L’accident s’est produit à Legbassito lieu où est implantée ladite église, et où nombreuses personnes en quête de la bénédiction divine et de la délivrance y étaient. La question que se pose le commun des mortels est de savoir si une église dirigée par un prophète qui opère des miracles positifs, peut être l’épicentre d’un miracle à l’envers ?

C’est là une question pleine de lucidité et de bon sens ! mais en même temps, il est aussi important et réfléchi de ne pas transposer la cause de cet accident sur un terrain qui consisterait à jauger le niveau spirituel du responsable de l’église par rapport à la force naturelle que dégageait la pluie qui s’était abattue sur Lomé le 7 Mars 2019, et qui est la principale cause tangible de cet accident.

Dans tous les cas, nul ne peut s’opposer à l’idée de réglementer la procédure d’implantation des églises au Togo, et du fait qu’une enquête soit diligentée pour que la cause réelle de cet accident, soit connue.

Céphas ANTHONIO président de l’OTE, avait déjà abordé cette question, lors de ces différentes rencontres avec les autorités administratives du pays.
« Nous allons avec le soutien des autorités administratives du pays, tout faire pour assainir l’environnement des Églises au Togo », avait t’il lancé.

Dans cette configuration de raisonnement, il est important pour toute personne de retenir qu’un prophète n’est pas « Dieu », et qu’il est au service du tout puissant qui ordonne le monde.
Nous y reviendrons très prochainement pour les causes réelles de cet accident.

Julien MARÉCHAL.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here