Réduction de nouvelles infections et des décès liés au VIH : le Togo à l’heure du bilan !

0
402

Par Impartial Actu le 26 décembre 2019

(IMPARTIAL ACTU)- La communauté internationale avait fixé d’ici 2020, comme cible de réduire de 75 % le nombre des nouvelles infections par rapport au niveau de 2010. Le gouvernement togolais, a bien respecté son engagement à travers des actions concrètes menées ici et là. Par rapport aux informations qui nous sont parvenues, des progrès significatifs ont été réalisés en ce sens.

Lancée en 2016, la mise en œuvre des objectifs 90-90-90 stipule que 90 % des personnes séropositives connaissent leur statut sérologique, 90 % des personnes qui connaissent leur statut sérologique reçoivent des traitements antirétroviraux, et 90 % des personnes sous antirétroviraux ont une charge virale nulle.

Selon le coordonnateur du SP/CNLS-IST Vincent PITCHE, le niveau d’atteinte du premier 90 est de 64 %, le deuxième est de 89 % et le troisième est de 79 %. « Notre prévalence est stable depuis 2010, elle est estimé en 2018 de 2,2 %, une baisse des nouvelles infections de plus de 60 % et du taux de décès lié au sida de 45 % et depuis 2016, le pays offre chaque année le conseil et dépistage à plus de 4.000.000 personnes, des services de préventions sont offerts à toutes les populations les plus vulnérables », avait-il déclaré à l’occasion du quatrième forum national des partenaires de la mise en œuvre des interventions en matière de lutte contre le VIH /SIDA le jeudi 04 juillet à Lomé.

Il avait ajouté que le Togo a par ailleurs enregistré de très bonnes performances en matière de prise en charge de la co-infection TB/VIH avec plus de 99 cas de tuberculose dépistés et mis sous traitement antituberculeux et ARV. Selon lui, bien que le Togo se place au dessus de la moyenne de l’objectif 90 dans la sous-région, beaucoup d’efforts restent à faire pour pouvoir atteindre les objectifs nationaux et internationaux.

Réduire les nouvelles infections et les décès liés au VIH

Les actions du Togo avaient pour objectif de réduire les nouvelles infections. Sur ce tableau, les progrès sont significatifs (-31 %) même si, comme dans la plupart des pays dans l’UEMOA et en Afrique de l’Ouest et du Centre, ils restent en deçà du taux de réduction fixé par la communauté internationale d’ici 2020.
Pour ce qui concerne la réduction des décès liés au VIH, le Togo sur ce plan, a obtenu l’un des meilleurs résultats de la sous-région (-34 %) même si, comme dans la plupart des pays en Afrique de l’Ouest et du Centre, ce résultat reste en deçà du taux de réduction de 75 % d’ici 2020 fixé par la communauté internationale depuis 2010.

S’agissant du volet relatif à la couverture, le Togo se signale également par des progrès remarquables par rapport aux deux importants objectifs fixés par la communauté internationale.

René DOKOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here