Résolution de la crise au Togo: La FONGTO a-t’elle trouvé un nouvel espoir?

0
451

Publié par Impartial Actu le 07 mars 2018.

La Fédération des Organisations Non Gouvernementales au Togo ( FONGTO) a organisé un atelier de formation des organisation de femmes sur les conduites à tenir en situation de crise, ce 07 Mars 2018 à Lomé.

La situation sociopolitique que traverse le Togo depuis plusieurs mois inquiète plus d’un. Et pour cela la Fédération des Organisations Non Gouvernementales au Togo (FONGTO) a jugé opportun de rassembler les femmes leaders de tous les contrés du Togo à une rencontre d’échanges et de formation sur les comportements que la femme doit adopter en période de crise.

Selon Komi ABITOR président du conseil d’administration de la FONGTO, les femmes représentent plus de 50% de la population togolaise et il est impossible de faire la promotion de la paix, de la non violence ou encore développer un pays comme le Togo sans faire recours aux femmes. Il est d’ailleurs optimiste par rapport à l’attention que prendront les participants sur les sujets qui seront débattus au cours des travaux de cet atelier.

« convaincu que cet atelier de formation portera ses fruits, je vous invite à plus d’attention pour être mieux outillés à travers les différentes communications qui seront ainsi développées  » a-t-il souhaité.

Kékéli Jeanine AGOUNKE présidente de RESPSO -Togo, pour sa part a interpellé toutes les femmes à être présentes dans la prise de grandes décisions et faire preuve de responsabilité.
 » les femmes doivent se défaire de leur timidité, de peur et d’hésitations devant les situations plus ou moin difficile. » a-t-elle déclaré.

Pour rappel toutes les régions du Togo sont représentées à cet atelier. Et à l’issue des travaux les participantes seront essentiellement outillées sur la diffusion des messages de paix et de non à la violence dans les communautés, avoir une meilleure compréhension des notions de paix et de non à la violence et en fin renforcer la compréhension de leur rôle en période de crise.

Désiré KOSSI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here