Revue annuelle des projets UEMOA: le Togo en est à 81% de taux de transposition.

0
507

Lomé le 18 décembre 2017.

Le ministre de l’économie et des finances du Togo Sani Yaya et, le président de la commission de l’UEMOA ABDALLAH Boureima, ont présenté ce lundi 18 décembre 2017 à Lomé les conclusions de la revue annuelle des réformes, politiques, projets et programmes communautaires de l’UEMOA au Togo pour le compte de l’année 2017.

Du 30 octobre au 03 novembre 2017, s’est déroulée une revue technique entre, les équipes techniques du Togo et de la commission de l’UEMOA. A l’issue de cette revue technique, des conclusions et recommandations pertinentes qui ont été prises, sont consignées dans le projet de mémorandum adopté par consensus.

Outre le point sur les recommandations issues de la revue de 2015, un accent particulier a été mis sur la mise en œuvre des réformes et l’exécution des projets et programmes communautaires, conformément aux décisions de la conférence des Chefs d’État et de gouvernement de l’Union.

Selon ABDALLAH Boureima président de la commission de l’UEMOA, A l’issue de l’évaluation des réformes, il ressort qu’en 2017, le Togo affiche un taux de de mise en œuvre des réformes satisfaisants de 62%.

« Cette revue a révélé une amélioration de l’état général de mis en oeuvre des réformes dans l’Union et plus particulièrement au Togo, avec un taux de transposition de 66% des directives de l’UEMOA et un taux d’application des textes communautaires estimés à 63% », a précisé ABDALLAH Boureima président de la commission de l’UEMOA.

Pour Sani YAYA ministre de l’économie et des finances du Togo, l’UEMOA doit consolider les bases du processus d’intégration par des actions de grandes envergures dans le cadre des politiques sectorielles centrées sur le mieux-être des populations. Et la réussite de ces chantiers permettra évidemment aux populations de mieux appréhender les résultats obtenus.
« Nous devons donc accélérer le processus de l’intégration de nos États, afin que nos politiques communes soient véritablement le reflet d’une société inclusive « , a-t’il laissé entendre.

Le ministre de l’économie et des finances Sani YAYA, a donc précisé que le gouvernement togolais a pour sa part, mis tout en œuvre afin que les réformes se poursuivent et s’appliquent pour le plus grand bien de la population togolaise.
« Ces actions entreprises par le gouvernement togolais, ont porté à 87 le nombre des réformes réalisées sur un ensemble de 108 réformes engagées par l’UEMOA, soit un taux de transposition de 81% », a-t’il indiqué.

La revue annuelle est placée sous la présidence des premiers ministres, et sous la tutelle des ministres en charge des finances.

Marcel CASSANOVA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here