RGPH-5 : les Comités Locaux du Recensement officiellement installés

0
210

Par la Rédaction le 21 Avril 2021

(IMPARTIAL ACTU)- Le ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires, Boukpessi Payadowa a présidé mardi, la cérémonie solennelle d’installation des Comités Locaux du Recensement (CLR). Les CLR sont créés dans toutes les préfectures du pays dans le cadre du cinquième Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH-5).

Le Togo a entamé depuis quelques mois les travaux de mobilisation des ressources financières pour le bon déroulement de son RGPH-5. A l’heure actuelle, plus de 80% (7 milliards) de ces ressources sont déjà mobilisées, ce qui sous-entend que les travaux de ce recensement seront bientôt effectifs. A cet effet, il est de bon ton de mettre à contribution les organes qui se chargeront du fonctionnement des activités ; de leur dévoiler leur composition ainsi que leur organisation.

De fait, les Comités Locaux du Recensement (CLR), sont composés des Préfets (présidents des CLR) et des Maires des communes chefs-lieux des préfectures (Vice-présidents). Dans leur mission, ceux-ci auront pour tâches (i) d’assurer la mobilisation en faveur du recensement en vue de garantir le succès de l’opération au niveau local ; (ii) de faciliter l’accès des agents de terrain aux populations et aux différentes infrastructures socio-économiques et communautaires ; (iii) d’organiser les responsables et les leaders de vos localités afin qu’ils répondent aux besoins de ce recensement et (IV) d’assurer enfin la sécurisation du matériel du recensement.

Dans son mot pour la circonstance, le ministre Boukpessi Payadowa a survolé de long en large les missions des CLR et surtout, l’importance que revêt le 5ème RGPH pour le Togo ainsi que l’engagement des plus hautes autorités et des partenaires à réaliser avec succès cette opération d’intérêt national.

Selon le Directeur Général de l’INSEED Kouamé Kuassi, le 5ème recensement général de la population et de l’habitat va permettre de disposer des indicateurs nécessaires au suivi et à l’évaluation de la mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale et des agendas nationaux et de connaître la situation sociale de la population, y compris celles des populations vulnérables, notamment les personnes vivant avec un handicap, les personnes âgées et les femmes à des niveaux géographiquement désagregés, surtout avec la communalisation.

« L’opération permettra de connaîtra l’effectif et les caractéristiques de la population et de l’habitat notamment : les cartes des communes et des cantons et les croquis des grandes agglomérations, les infrastructures socio collectives de base, l’Atlas démographique, etc… », a fait savoir le DG de L’INSEED.

Le ministre Boukpessi Payadowa a donc rappelé aux préfets et Maires présents que la rencontre de Lomé n’est qu’une cérémonie officielle d’installation des CLR. Il est donc précise t’il, du ressort de ces derniers d’installer les différents bureaux desdits comités au niveau de chaque Préfecture ou commune.

« Il revient aux préfets et aux maires qui ont pris part à cette cérémonie, de partager toutes les informations données au cours de cette cérémonie avec les autres membres qui n’ont pas pu faire le déplacement. N’oubliez d’impliquer fortement nos chefs de canton », a exhorté le ministre.

Le budget global de l’opération du RGPH-5, s’éleve à 8 698 520 200 FCFA. A ce jour la stratégie de plaidoyer de l’INSEED et de mobilisation, mise en place a permis de mobiliser sept (7) milliards de francs CFA, soit 80% du coût global du RGPH-5 dont 3 milliards annoncés au cours de la table ronde du 15 avril 2021, y compris une contribution financière significative du Gouvernement.

Outre les Préfets et les Maires, des partenaires techniques et financiers sont l’UNFPA ont pris part à la cérémonie solennelle d’installation des Comités Locaux du 5ème Recensement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here