Rôle du prestataire chargé de renforcer les chaînes de valeurs agricoles, en ressources humaines.

0
306

Par Impartial Actu le 28 Mai 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- Depuis quelques années, des recoupements prennent corps entre la gestion des ressources humaines (GRH) et la responsabilité sociale des entreprises (RSE). Au sein des entreprises, certaines firmes mettent en place des pratiques RH présentées comme « socialement responsables » et touchant les grands domaines classiques de la GRH.

Au Togo, le gouvernement veut accompagner les acteurs des chaînes de valeurs agricoles en rendant disponibles les ressources humaines composées d’ouvriers et d’autres compétences.

Ce soutien s’illustre par la sélection d’une entreprise chargée du placement de personnel pour les entrepreneurs agricoles de production et de transformation ainsi que de prestation de services connexes.

Dans sa mission, le prestataire doit mettre son service au profit des entrepreneurs agricoles à savoir la mise à disposition et la gestion de la main d’œuvre qualifiée composée d’ouvriers et autre personnel dans toutes les régions économiques du pays ; le suivi de ces mains d’œuvre placées ; les prestations de services agricoles (dessouchage, labour, semis mécanisé, opérations d’entretien de culture, la récolte et les opérations poste-récolte, location de certains matériels ou unités intervenant dans la transformation agroalimentaire etc.).

D’un point de vue social, l’entreprise doit s’engager à faire une déclaration ou un enregistrement des travailleurs agricoles auprès la CNSS, chargée de la formalisation, la sensibilisation de ces travailleurs aux avantages de se faire déclarer et de sortir de l’informel ; faire de la pédagogie pour mieux expliquer à ceux-ci les bénéfices liés aux infrastructures.

David Tisserands.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here