Santé : Démarrage effectif du premier congrès scientifique de la FOAF, ce 20 août à l’Institut Confucius de l’UL.

0
314

Publié par Woditè DOKOU le 23 août 2018.

(IMPARTIAL ACTU) Le premier congrès scientifique international de la fédération des Orthophonistes d’Afrique Francophone a ouvert ses portes ce lundi 20 août 2018, à l’Institut Confucius de Lomé. Cette rencontre qui se tient 20 au 22 août servira de cadre propice pour la promotion de la fonction orthophonique en Afrique et dans le monde entier.

« Troubles spécifiques du langage et des apprentissages en Afrique: enjeux et défis », c’est autour de ce thème que seront axés les travaux de ce premier congrès scientifique qui enregistre déjà la participation de plus de 250 personnes venues d’horizon diverses.

Cet événement à caractère international a également reçu l’appui et l’adhésion de plusieurs institutions et organisations dont le ministère de la santé; l’ ENAM; Handicap International; CBM; ODM et CPLOL…

KORÉ Kossi Afred président du comité d’organisation, s’est montré très ému dans son allocution de circonstance à l’occasion de la cérémonie d’ouverture dudit congrès, par l’engouement que les participants ont créé autour de l’évènement.
« Nous orthophonistes et membres du comité d’organisation nous nous félicitons du démarrage effectif des travaux de ce congrès que nous accueillons chaleureusement « . a-t-il circonstancié.

Pour le Professeur Yao ATAKUMA président du comité scientifique du congrès les travaux de ces trois jours de rencontre, seront très riches en science.
« Le thème est très pertinent car les troubles du langage et des apprentissages constituent une grande préoccupation aussi bien pour les acteurs dans leur prise en charge, notamment les orthophonistes ».

Des approches de solutions pouvant venir au chevet des enfants présentant des troubles spécifiques de langage et des apprentissages en Afrique, sont attendues au sortir de ces trois jours de congrès.

Désiré KOSSI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here