Secteur éducatif : le Togo veut mieux faire

0
183

Par René DOKOU le 11 octobre 2021

(IMPARTIAL ACTU)- Dans le secteur de l’éducation, les discussions engagées depuis 2011 entre autorités et syndicats des enseignants ont abouti à la décision de l’Etat d’octroyer des avantages comme une prime de bibliothèque, une prime de rentrée et une prime incitative à la fonction enseignante sans oublier l’élaboration du statut particulier relatant les droits et devoirs des enseignants.

Afin de mettre davantage de ressources humaines qualifiées à disposition du système éducatif, le pays a enclenché des réformes qui visent les Ecoles normales des instituteurs (Eni) et les Ecoles normales supérieures (ENS).

Par exemple, les Eni d’Adéta et de Mango formeront les enseignants du préscolaire. Celles de Dapaong, Sotouboua, Tabligbo et Notsè seront dédiées à la formation des enseignants du primaire. Quant à l’Eni de Niamtougou, elle sera transformée en ENS, placée sous la tutelle de l’université de Kara tandis que l’ENS d’Atakpamé sera rattachée à l’université de Lomé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here