Securité alimentaire: L’importance des produits forestiers non ligneux au cœur de la célébration de la 33 ème édition du CILSS.

0
435

Publié par Woditè DOKOU le 13 septembre 2018.

(IMPARTIAL ACTU)- Le Togo célèbre du 12 au14 septembre 2018 la 33ème édition de la journée du comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS). La cérémonie d’ouverture de ces trois jours de rencontre a été présidée par le ministre de l’agriculture de l’élevage et de la pêche le colonel Ouro-Koura Agadazi, en présence de son collègue de l’environnement et des ressources forestières André Johnson.

Les variabilités climatiques et les risques climatiques croissants, auxquels les pays du Sahel et ceux de l’Afrique de l’ouest sont confrontées, relèvent de l’utilisation des produits forestiers non ligneux (PFNL), qui font partie diversification des revenus.

La célébration de cette 33 ème édition du CILSS, est placée sous le thème : « L’importance des produits forestiers non ligneux (PFNL) dans le renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et des moyens d’existence des ménages vulnérables au Sahel et en Afrique de l’Ouest ».

Selon Ouro-Koura Agadazi ministre en charge de l’agriculture les travaux du CILSS à l’occasion de la célébration de cette 33 ème journée mettront en exergue l’importance des produits forestiers non ligneux dans le renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

« C’est une opportunité qui permettra de dégager l’importance des moyens d’existence des ménages vulnérables au Sahel et en Afrique de l’ouest. Les produits forestiers non-ligneux ont toujours joué un rôle très déterminent dans le régime et les habitudes alimentaires des populations du Sahel et de l’Afrique de l’ouest », a indiqué Oura-Koura Agadazi.

« Les arbres et arbustes fournissent des produits alimentaires (fruits, graisses, huiles, légumes verts, noix et condiments) que les populations rurales pauvres mangent et commercialisent pour générer des revenus. Ils contribuent également à la santé des populations, créent des emplois et procurent des revenus substantiels grâce à la commercialisation des produits locaux, consommés directement ou transformés qui contribuent aux économies nationales », a rappelé André Johnson.

Des conférences-débats, des expositions des produits agricoles, et un match de football, sont les activités au menu de cette 33 ème édition du CILSS au Togo.

Le CILSS est composé de treize Etats africains notamment le Bénin, la Côte d’ivoire, la Gambie, la Guinée-Bissau, la Mauritanie, la Guinée, le Sénégal, le Burkina Faso, le Mali, le Tchad, le Cap Vert, le Niger et le Togo.

René DOKOU.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here