Soins Hygiéniques : L’AFD-Togo au chevet des filles en âge de puberté dans le canton d’Agbalepedogan.

0
638

Publié le 25 Mars 2019.

(IMPARTIAL ACTU)- « Pour que le Plan National du Développement (PND) lancé par le chef de l’État soit une réussite totale, il faut que les jeunes filles en âge de puberté qui représentent d’ailleurs une grande partie de la population togolaise soit en bonne santé » dixit YOSSO Piyalo présidente fondatrice de l’Association Fille Debout.

La journée de 8 Mars décrétée comme journée internationale de la femme et célébrée dans le du monde entier, n’est pas passée inaperçue chez les premiers responsables de l’association Fille Debout (AFD-Togo). Pour commémorer cette journée l’association a organisé une journée de réflexion et de sensibilisation, couplée de remise de don composé : de serviettes hygiéniques aux jeunes filles en âge de puberté dans le canton d’ Agbalepedogan (Lomé) samedi 23 Mars 2019.

Dans son allocution à l’assistance, YOSSO Piyalo Présidente fondatrice de l’AFD a tenu à inviter les parents à parler des sujets tabous avec leurs jeunes filles dans les foyers.
« Nous savons que si la jeune fille n’a pas des informations suffisantes, elle risque de déconner dès les premiers âges et cela devient un fardeau pour la famille. Nous sommes donc là pour échanger avec elles sur les soins hygiéniques, comment se prendre en charge pour ne pas abandonner les études de façon précoce » a t-elle laissé entendre.

Par ailleurs, la présidente a promis que son association fera tout pour sensibiliser les autres jeunes filles qui ne sont pas présentes à cette journée de réflexion.
« Nous dans notre association, nous ferons tout notre possible pour toucher les autres jeunes filles qui ne sont pas présentes ici ». a-t-elle rassuré

Comme l’indique le thème retenu pour cette journée de réflexion « Causons un peu dans la paix », la présidente de l’AFD a convié les filles à œuvrer pour la paix.
Notons que le chef canton d’Agbalepedogan a fait l’insigne honneur d’être présent à cette journée de réflexion.

Désiré KOSSI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here