Sommet de Paris : la priorité de Gnassingbé enfin détectée

0
115

Par la Rédaction le 18 Mai 2021

(IMPARTIAL ACTU)-Au Sommet de Paris sur le financement des économies africaines, Gnassingbé a hiérarchisé le renforcement des partenariats avec les institutions financières internationales.

Le Chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé profite bien de son séjour en terre parisienne. Ce dernier enchaîne les rencontreses et donne la possibilité aux partenaires au développement de s’entretenir avec lui. Ces rencontres s’inscrivent bien évidemment dans le cadre du sommet de Paris sur le financement des économies africaines.

Lundi, le N°1 togolais a juste après la Directrice du FMI, échangé avec une délégation de la Société Financière Internationale (SFI) du groupe de la Banque Mondiale conduite par son Directeur général, Mackhtar Diop.

A la veille des travaux du Sommet de Paris sur le financement des économies africaines, le Chef de l’Etat multiplie des activités dans la capitale parisienne en accordant des entretiens aux partenaires au développement.

Après la Directrice générale du FMI, le Président de la République a échangé avec une délégation de la Société Financière Internationale (SFI) du groupe de la Banque Mondiale conduite par son Directeur général, Mackhtar Diop.

Ensemble, ils ont fait le tour d’horizon du partenariat entre la Société Financière Internationale (SFI) et le Togo.

Le Directeur de la SFI a réitéré l’appui de son institution à notre pays par des financements dans le secteur de l’énergie et des télécommunications afin d’en améliorer sa compétitivité.

Monsieur Mackhtar Diop s’est surtout félicité des efforts du gouvernement togolais en matière d’amélioration du climat des affaires. Le Togo a-t-il ajouté, ‘’a connu la meilleure progression dans le Doing business en Afrique. Ce qui a rendu le pays plus attractif’’’.

Le Togo bénéficie également de l’accompagnement constant de la SFI dans la mise en œuvre efficace des réformes économiques.

Le Président de la République s’est également entretenu avec M. Akinwumi Adésina, président de la Banque africaine de développement (BAD). Au coeur des échanges, le partenariat entre l’institution financière panafricaine et le Togo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here