Sortie de crise au Togo: Le PPI propose que le mandat de l’actuelle législature soit prorogé d’un an.

0
403

Publié par Woditè DOKOU le 03 Août 2018.

(IMPARTIAL ACTU) La feuille de route proposée par la CEDEAO au terme du 53 ème sommet de la conférence des Chefs d’État et de gouvernement de l’instance sous-régionale, pour la résolution de la crise sociopolitique togolaise, ne cesse de faire objet de commentaires et points de vue. C’est à cet effet que le Parti du Peuple et d’Intégrité (PPI) a rendu public, un communiqué le 02 Août dernier.

Dans son communiqué, le PPI a salué la feuille de route issue de la conférence des Chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO, qui au contenu riche, de recommandations, favorisera une sortie de crise au Togo. Mais les responsables du dudit parti tiennent à souligner un certain nombre de points objet de discussion.

Voici le communiqué dans son intégralité.

C’est avec une attention particulière que le Parti du Peuple et d’Intégrité (PPI ) a suivi le Mardi 31 Juillet 2018, le 53em Sommet de la Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernements de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest ( CEDEAO ) qui s’est penché entre autres sujets, sur la crise sociopolitique que connaît le Togo depuis le 19 Août 2017.
Le PPI salue la feuille de route issue de cette Conférence et se réjouit d’ailleurs que les propositions de sortie de crise contenues dans cette feuille de route sont pour l’essentiel, celles déjà évoquées par le PPI dans sa déclaration liminaire lors de sa conférence de presse du Samedi 14 Avril 2018 et réitérées dans sa correspondance en date du 02 Mai 2018 adressée au Facilitateur, Son Excellence Nana AKUFO – ADDO, Président de la République du Ghana.
Toutefois, le PPI tient à relever un certain nombre d’éléments contenus dans cette feuille de route et qui font l’objet de réelles préoccupations.
~ D’abord, l’organisation d’élections crédibles, transparentes et équitables, le renforcement du processus électoral que propose la CEDEAO doivent disposer du temps, vu le contexte sociopolitique actuel afin d’éviter toute suspicion.
À cet effet, le PPI estime que la date du 20 Décembre désignée pour les législatives est trop rapprochée.
Ainsi le PPI propose que le mandat de l’actuelle législature soit prorogée d’un an afin de disposer du temps pour apaiser le climat politique, procéder de façon sincère aux réformes Constitutionnelles et institutionnelles et l’aménagement du cadre électoral.
~ Ensuite, le PPI soutient sans équivoque le Dialogue inclusif auquel appelle la CEDEAO afin de prendre en compte toutes les aspirations réelles des Togolais pour une vie équitable.
À cet effet, le comité de suivi que propose la CEDEAO doit être aussi inclusif et ouvert à toutes les tendances politiques dans notre pays, afin d’apporter sur la table de discussion toutes les opinions.
Le PPI lance un appel à tous les acteurs politiques à privilégier les discussions internes car, une solution apaisée et durable à notre crise ne peut venir que de nous mêmes.
~ Enfin, le PPI adhère complètement au vote de la diaspora mais souhaite qu’on dispose du temps afin de prendre toutes les dispositions techniques et les infrastructures nécessaires pour que ce vote ne constitue pas une source de fraude de plus .
Le PPI adresse toutes ses félicitations et sa reconnaissance aux Chefs d’États de la CEDEAO pour leur sens de responsabilité.
Fait à Lomé le 1er Août 2018.

Le Président

Tchao KADANBAYA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here