Sotouboua : assistance du PAEIJ-SP aux femmes alphabétisées

0
117

Par René DOKOU, le 20 Novembre 2022

(IMPARTIAL ACTU)- Le Projet d’appui à l’insertion et à l’employabilité des jeunes dans les secteurs porteurs (PAEIJ-SP) a doté vendredi 18 novembre 2022, les femmes alphabétisées de Sotouboua (290 km au nord de Lomé) de kits de résilience au centre communautaire BOA du milieu. Ce geste du PAEIJ-SP se situe dans la mise en œuvre du projet de implémentation de l’alphabétisation fonctionnel et du planning familial qu’il développe.

C’était en présence des personnalités de la préfecture de Sotouboua, notamment les autorités locales qui se sont réjouies du coup de levier porté aux villages bénéficiaires pour le renforcement de leur autonomisation sociale et financière.

Il s’agit à travers ce don de permettre aux femmes alphabétisées de passer à l’échelle dans l’exercice de leurs activités génératrices de revenus. Le projet est mis en œuvre pour une période de deux ans par le Consortium des organisations praticiennes de l’alphabétisation fonctionnelle au Togo (COPAF Togo) dans (21) villages vulnérables repartis dans les cinq régions du Togo.

Kossivi Agbo, Coordonnateur du PAEIJ-SP a dans son mot de circonstance souligné que la modeste perception du PAEIJ-SP s’inscrit parfaitement dans la droite ligne de la vision des Nations-unies pour qui l’alphabétisation contribue à éliminer la pauvreté, réduire la mortalité infantile, infléchir la croissance démographique, atteindre l’égalité des genres et assurer le développement durable, la paix et la démocratie Oui, participer à assurer le développement durable, la paix et la démocratie, à réduire la mortalité infantile.
« La cérémonie de ce jour permettra aux heureux bénéficiaires de mettre en pratique les connaissances acquises lors des douze mois d’accompagnement en alphabétisation et en planning familial, mais surtout d’améliorer leur revenu à travers un bonne gestion de leurs activités », a-t-il indiqué.

« Ces cours d’alphabétisation fonctionnelle au sein des villages sélectionnés ont non seulement changé le quotidien des apprenants, mais aussi ont eu un effet positif au sein des communautés. « Ces cours d’alphabétisation m’ont permis de mieux gérer mon commerce. Je sais désormais utiliser mon téléphone sans l’aide d’une tierce personne et je peux à présent faire des propositions réfléchies pour le développement de ma communauté », se félicite une bénéficiaire, qui poursuit « qu’être indépendante dans la vie est un facteur d’épanouissement et permet à tous les membres d’une même communauté de vivre dans l’harmonie et la cohésion sociale ».

Outre le volet alphabétisation, indique-t-on le planning familial a été abordé par le COPAF-Togo et des sensibilisations de masse ont été dédiées aux apprenants. De même, des thématiques liées à la propreté, à l’utilisation des contraceptives ont également été passées en revue.

Pour mémoire, les kits offerts à ces femmes alphabétisées sont composés entre autres de chaises, de tables, de tôles, semences (soja, mais, sorgho), de daba, houe, coupe coupe; des râpeuses de manioc, des batteuses de soja, des poêles, du ciment, des bassines…le tout évalué à six cent quatre millions (604 000 000) de francs CFA.

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here