Togo 2020 : Ce que pensent les togolais du communiqué des États-Unis d’Amérique.

0
500

Par Impartial Actu le 27 Février 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- « Les États-Unis d’Amérique restent préoccupés par les efforts d’observation limités, notamment la décision décevante de la CENI de révoquer l’accréditation d’une organisation de la société civile neutre accompagnée par les États-Unis en vue d’observer le processus électoral », indique un communiqué de presse de l’ambassade des États-Unis d’Amérique, par rapport au scrutin présidentiel du 22 février dernier.

« Nous souhaitons que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) travaille de manière constructive » avec toutes les parties, « pour traiter toute réclamation concernant les irrégularités constatées le jour du scrutin ». En plus nous souhaiterions, précise le communiqué, la publication de tous les résultats du scrutin « bureau de vote par bureau de vote afin d’accroître la confiance de tous, en les résultats finaux », lit-on dans ledit communiqué de l’ambassade.

Selon les informations parvenues à la rédaction de Impartialactu.info, le gouvernement togolais prend bien note de la réaction de l’ambassade même si, précise la source on peut exprimer une surprise face à la manière (hors G5) qui ne favorise pas la sérénité qui doit prévaloir sur un sujet de cette importance.

Des experts étonnés par la réaction de l’ambassade des États-Unis d’Amérique !

« C’est dommage qu’un pays puisse réduire la transparence d’un scrutin à l’implication de ses ONG. Plusieurs observateurs ont été présents et pas des moindres. Leurs conclusions et informations peuvent être largement exploitées par tous. C’est aussi une question de confiance mutuelle « , ont regretté ces experts.

Pour ce qui est de la demande de l’ambassade des États-Unis d’Amérique, relative à la publication des résultats du scrutin présidentiel, bureau de vote par bureau de vote, le gouvernement estime que les résultats sont disponibles et chaque candidat peut y accepter quand bon lui semble.

« Les résultats par BV sont disponibles et chaque candidat a le loisir d’y accéder. Ce serait une très bonne chose que l’ambassadeur encourage les acteurs politiques à apporter les preuves BV par BV des allégations de fraudes. Ce qui peut se faire sans attendre une publication qui n’est pas prévue par la loi », a déclaré le gouvernement, selon notre source.

Par ailleurs, le Gouvernement se dit satisfait de la disponibilité des pays amis à continuer à collaborer avec le Togo pour améliorer leur connaissance du cadre électoral et pour renforcer la confiance entre acteurs.

Il faut rappeler que les résultats provisoires de l’élection présidentielle du 22 février dernier, place le candidat Faure Gnassingbé, candidat du parti au pouvoir, en tête des votes avec 72,36% des voix.

Il est suivi du candidat Agbéyomé Kodjo qui récolte 18,35%. Ce dernier rejette les résultats et annonce son intention de saisir la Cour constitutionnelle.

René DOKOU.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here