Togo : 70.000 tonnes d’excédents céréaliers, au terme de la campagne agricole 2019-2020.

0
215

Par Impartial Actu le 02 juin 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- La campagne agricole 2019-2020, qui vient de s’achever a permis au Togo de dégager 70.000 tonnes d’excédents des produits céréaliers.

Les bons résultats enregistrés par le Togo au cours de la campagne agricole 2019-2020 viennent une fois encore de témoigner la sécurité alimentaire qui connait le pays depuis quelques années déjà.

Selon les informations données par le Directeur Général de l’Agence nationale de la sécurité alimentaire au Togo (ANSAT), Colonel Ouro-Koura AGADAZI, près de 70.000 tonnes d’excédents de produits céréaliers, notamment le maïs, le riz local, le sorgho, le mil et autres, ont été enregistrés au cours de la campagne agricole 2019-2020.

A en croire les mêmes informations, les excédents des produits agricoles céréaliers sont plus remarqués à l’intérieur du pays, à savoir à Sokodé avec plus de 42.000 tonnes d’excédents enregistrés, à l’Est-Mono avec plus de 5.000 tonnes de maïs enregistrés, à Bassar, à Mô, à Sotouboua ou à Tandjouare.

S’agissant du vœu émis il y a de cela quelques mois sur la possibilité pour le Togo d’exporter ces excédents vers les pays de la sous-région frappés par la crise sanitaire, le Colonel AGADAZI a cependant souligné qu’il faut prendre certaines dispositions afin de permettre aux paysans, d’écouler leurs excédents en matière de production agricole. Sinon, a-t-il prévenu, « ils risquent d’être démotivés et cela portera un coup dur à la croissance agricole enregistrée par le Togo depuis plus d’une décennie et par ricochet à la sécurité alimentaire ».

Par ailleurs, face à la situation de la crise sanitaire de la COVID-19 et pour éviter les spéculations des prix des produits agricoles de première nécessité sur le terrain, l’Agence nationale pour la sécurité alimentaire au Togo (ANSAT) a mis en vente, ses réserves en produits céréaliers. En 05 semaines, près de 100 tonnes de produits céréaliers ont été vendus, sur plus de « 13 000 tonnes de stock de sécurité nationale », d’après les toujours les informations.

Aaron Roland

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here