Togo : A Tchamba la mise en oeuvre du PAPV a engendré des résultats au-delà des attentes.

0
452

Par Impartial Actu le 20 Mai 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- Afin de faciliter le processus d’assainissement dans ses villes, le Togo a lancé en décembre 2017 le Programme d’appui aux populations vulnérables (PAPV). Il s’agit à travers ce programme de doter les communautés d’infrastructures notamment celles sanitaires afin de résoudre les problèmes de salubrité et contribuer au développement des populations à la base.

Grâce au PAPV, la ville de Tchamba, (localité située à 350 km de Lomé) ne connaît plus aujourd’hui de problèmes d’assainissement. Outre l’aspect assainissement qui a connu une nette amélioration, il convient de préciser que la mise en oeuvre du programme a permis de créer des emplois. Ce qui est par ricochet source de revenus.

En effet, la mise en œuvre du PAPV dans la ville de Tchamba a changé l’image de la localité et a eu des impacts positifs sur les populations.

Les problèmes d’insalubrité sont considérablement réduits et les riverains peuvent respirer désormais de l’air pur.

Les pratiques d’une bonne hygiène sont rentrées dans leurs habitudes. Dans la foulée, le programme a suscité des opérations d’insalubrité financées par des associations auxquelles participent plusieurs travailleurs issus de différentes communautés de la ville.

En dehors de cela, certains volontaires se sont engagés pour mener à bien des actions. Ils détruisent les dépotoirs, aménagent des espaces verts, curent les caniveaux et sensibilisent les habitants sur l’hygiène et les bons comportements. Le programme a également permis d’améliorer les revenus de 15.000 femmes et jeunes.

Il faut aussi rappeler qu’avant 2017, Tchamba était confronté à des problèmes d’assainissement. Les couloirs de la ville étaient des points d’insalubrité qui avaient des répercussions sur la santé des habitants.

De plus, des dépotoirs anarchiques jonchaient toutes les rues. La majorité des maisons disposaient des toilettes à ciel ouvert avec des tuyaux qui traversaient les ruelles, laissant couler des eaux usées.

Mais avec l’arrivée du PAPV, des solutions ont été trouvées à ces problèmes.

David Tisserand

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here