Togo/Budget 2021 : feu vert des parlementaires à Sani Yaya

0
246

  Par la Rédaction le 21 Décembre 2020

(IMPARTIAL ACTU)- C’est à l’unanimité que les parlementaires ont voté vendredi 18 décembre, la loi de finance du Togo pour l’exercice de l’année 2021. Les travaux se sont déroulés en présence de la présidente de l’Assemblée nationale, Mme Chantal Yawa Tsègan, et les représentants du gouvernement notamment Sani Yaya, et Christian Trimua, respectivement ministre de l’Economie et des finances, et ministre des droits de l’homme et des relations avec les institutions de la République.

Ce budget équilibré en ressources et en charges estimé à 1.521,6 milliards de francs CFA, est en baisse de 7% par rapport à 2020.

Les recettes budgétaires s’établissent à 839,6 milliards CFA (1,57 milliard de dollars), moins que les dépenses budgétaires se chiffrant à 1120,4 milliards CFA (2,09 milliards de dollars), montrant un solde budgétaire déficitaire de 280,8 milliards CFA (524,78 millions de dollars).

Sani Yaya, ministre de l’Economie et des Finances a expliqué devant les députés que le déficit représente 6,1% du PIB et est entièrement financé par le solde excédentaire des opérations de trésorerie.

Par ailleurs, il estime que l’adoption de cette loi de finances exercice 2021 consacre le basculement intégral au budget-programme et donne au gouvernement un instrument essentiel pour la mise en œuvre des politiques publiques.

Le budget consacre aux secteurs sociaux 445,1 milliards CFA (831,83 millions de dollars), en hausse de 10,8% par rapport à 401,7 milliards CFA (750,73 millions de dollars) en 2020.

Dans un communiqué peu après le vote de la loi vendredi soir, le gouvernement a indiqué que 65,9 milliards CFA (123,16 millions de dollars), soit 8,2% du budget est alloué au secteur de l’eau, dans le but d’atteindre un taux de desserte moyen d’au moins 80% en milieu urbain ou rural.

L’agriculture bénéficiera de 65,7 milliards CFA (122,78 millions de dollars), alors que 77,9 milliards CFA (145,58 millions de dollars) seront réservés au secteur de la santé, soit 10% du montant alloué aux ministères et institutions.

L’éducation quant à elle se voit allouer un montant de 195,5 milliards CFA (365,36 millions de dollars), soit 25,1% de la dotation des ministères et institutions au titre du budget 2021.

Il faut rappeler que le budget a été voté après plusieurs semaines de travaux effectués en commission par les députés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here