Togo-C14: Le point de vue des togolais par rapport à l’appel au boycott du recensement électoral.

0
628

Publié le 29 septembre 2018.

(IMPARTIAL ACTU)- La C14 a en conférence de presse le mercredi 26 septembre dernier, lancé un appel à l’endroit des togolais. Elle demande aux togolais de boycotter l’opération de recensement qui démarre le lundi 1er octobre prochain.

Ce sujet a fait objet de débat le vendredi 28 septembre dans l’émission « Allo Pyramide » sur la radio Pyramide Fm. Les Togolais ont donc donné leurs points de vue sur cet appel au boycott de la C14.

Pour une partie des auditeurs de la radio Pyramide Fm, cet appel au boycott souffre de beaucoup d’incohérences politiques, et pour une seconde partie il est très fondamental de ne pas lâcher la C14 dans cette démarche.

Pour la première catégorie d’auditeurs , l’heure n’est plus à la perte de temps. Ces derniers estiment qu’il est plus raisonnable d’aller se faire recenser ce 1er octobre, que ne pas le faire. Selon eux, tous les Togolais doivent aller se faire recenser pour s’octroyer le droit de vote.
« Les revendications de la C14 sont légitimes mais demander au peuple de saborder l’opération de recensement est une erreur. Si on va pas se faire recenser, et qu’après les élections aient lieu le 20 décembre prochain, on peut pas se prévaloir le droit au vote. Allons nous faire recenser d’abord et on verra la suite », a raisonné l’un des auditeurs.

La seconde catégorie d’auditeurs donnent pleinement raison à la Coalition et soutiennent qu’il faut boycotter l’opération de recensement lancée par la CENI. Pour cette catégorie d’auditeurs, il ne servira plus à rien de faire confiance à ce régime cinquantaine qui n’à que faire preuve de mauvaise foi jusqu’alors. Selon eux le boycott du processus de recensement, bloquerait le bon déroulement des activités devant aboutir à l’organisation d’une élection frauduleuse.
« Seule cette démarche peut contraindre le pouvoir de prendre en compte les revendications légitimes de la C14, pour que tous les Togolais puissent voter, et que les résultats de ces élections soient transparents », a cogité un autre auditeur.

Au regard de ces points de vue, seuls les jours avenirs nous en diront plus.

La Rédaction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here