Togo/Covid 19 : que retenir de la gestion de la pandémie après l’an 2020 ?

0
438

Par la Rédaction le 3 Janvier 2021

(IMPARTIAL ACTU)- 107,5 milliards FCFA, c’est la somme que la riposte au coronarivus a déjà coûté à l’État togolais. Informe le ministère de l’économie et des finances. Il est incorporé dans cette somme, toutes les dépenses liées à la gestion de la pandémie au Togo.

Selon les informations du ministère de l’économie et des finances les 107,5 milliards FCFA ont été dépensés comme suit : environ 21% de dépenses liées aux mesures de riposte sanitaire, soit 22,8 milliards FCFA, 30% de mesures d’accompagnement au profit des populations , soit 32,4 milliards FCFA, déployés dans le cadre des mécanismes d’appui sociaux comme le programme de revenu universel Novissi, la prise en charge des tranches sociales des factures d’eau et d’électricité etc .

La relance de l’économie nationale en période de crise sanitaire

Outre ces détails, 52,2 milliards FCFA, (soit plus de 48% des dépenses), ont été investis dans de la relance de l’économie.

Sur le fonds de relance économique et de solidarité nationale de 400 milliards de francs CFA mis en place par le Togo pour soutenir la lutte , un montant total de 173 milliards FCFA a pu être mobilisé , à la date du 15 décembre 2020 ; soit 3,2 milliards FCFA mobilisés du secteur privé national et international, et près de 170 milliards des partenaires financiers.

Une batterie de mesures d’accompagnement

Pour rappel, afin de réduire les effets de la pandémie sur les populations et sur l’économie, le gouvernement a pris une batterie de mesures d’accompagnement.

Le programme de transferts monétaires « Novissi » a été le plus en vue. Il a servi de soutien financier mensuel de 12.500 francs CFA aux femmes et de 10.500 francs CFA aux hommes. 11.314.281.875 francs CFA ont été offerts à 566.567 personnes (370.422 femmes et 196.145 hommes). Entre le 07 avril et le 30 mai, deux baisses consécutives du prix des produits pétroliers ont été décidées par le gouvernement ainsi que la gratuité de l’eau aux bornes fontaines sur l’étendue du pays. En outre, l’Etat a rendu effective la gratuité pour 03 mois de l’eau et de l’électricité pour les tranches sociales, accompagné d’une baisse du tarif de branchement à l’eau qui est passé de 75.000 à 25.000 francs CFA.

Soutien aux entreprises

Des mesures ont été prises pour soutenir les entreprises. Au ce niveau on peut noter, l’allègement des actions en recouvrement, la suspension des contrôles fiscaux ou limités aux entreprises non citoyennes, un taux réduit de 10% appliqué aux activités d’hôtellerie et de restauration, l’exonération des droits et taxes à l’importation sur le matériel médical.

Le nouveau couvre-feu

Autant d’actions prises pour permettre à la population à tous les secteurs d’activités de contribuer à lutter efficacement contre cette pandémie. C’est pourquoi il n’est aucunement question de baisser la garde en cette période de fêtes de fin d’année où le risque de contamination et de propagation du virus est réel. D’où la nécessité pour le gouvernement de réinstaurer le couvre-feu sur l’ensemble du territoire national du 20 décembre 2020 au 3 janvier 2021.

Une satisfaction totale.

Une décision qui a d’ailleurs reçu l’adhésion de la population qui a pleinement joué son rôle en respectant les horaires du couvre-feu. Pour preuve dans l’ensemble des actes de bavures policières et de violations des droits de l’homme n’ayant pas été évoqués sur l toile. Félicitations au Col Amana Kodjo et à ses éléments de la FOSAP.

La lutte continue

Impartiactu.info (Membre d’OPPEL)

PARTAGER
Article précédentPHMD-PTFM : une initiative créatrice d’emplois massifs
Article suivantLorem ipsum dolor
René DOKOU je suis juriste de formation, et je fais du journalisme une passion. Je m'intéresse aux sujets d'ordre général, mais j'ai un penchant pour le sport. Impartialactu.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here