Togo : de jeunes entrepreneurs jubilent ! les raisons

0
192

Par la Rédaction le 8 Mars 2021

(IMPARTIAL ACTU)- Outre les grands chantiers liés à l’accès facile et moins coûteux aux soins de santé, à la modernisation de l’agriculture, à l’amélioration des conditions de vie des ménages vulnérables, Faure Gnassingbé consacre d’importantes ressources financières pour blanchir l’environnement des affaires et offrir un travail décent aux populations.

La politique d’attribution des parts de marchés publics promeut justement la jeunesse en tant qu’acteur indispensable pour le développement.

En dehors du Faiej, Paeij-SP, Mifa S.A., Nunya Lab, Ajsef, le volontariat national, les maisons de jeunes, le PNPER, les projets de FSB et EJV, le PND… destinés à pousser les jeunes togolais vers le haut, le chef de l’Etat a mis en marche en 2018 une politique d’attribution de 20% des parts de marchés publics aux jeunes et femmes entrepreneurs.

Dans la première année d’expérimentation, cette mesure a permis d’octroyer plus de 12 milliards de francs CFA à 4 000 jeunes et femmes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here