Togo : des jours meilleurs pour les personnes du 3è âge.

0
245

Par la rédaction le 7 Octobre 2020.

Written by René Gouverneur

(IMPARTIAL ACTU)- Les dirigeants togolais ne ménagent aucun effort, pour l’amélioration des conditions de vie de leurs populations. En ce sens divers efforts programmes ont été mis en œuvre pour corriger les inégalités socioéconomiques.

Il s’agit notamment d’élever le niveau de vie des populations, de renforcer leur résilience en leur donnant la capacité d’être des acteurs économiques au service de leur propre développement.

Dans ce cadre, il va de soi qu’aucune couche sociale notamment les personnes du troisième âge en l’occurrence, ne doit être laissée-pour-compte.

« En Afrique, quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle ». Cette phrase d’Amadou Hampâté Bâ témoigne à suffisance de la valeur des personnes âgées dans une société et leur rôle indispensable dans le développement de celle-ci.

Eu égard à cela, les autorités construiront au cours des cinq (05) prochaines années des maisons de retraite pour cette couche vulnérable de la population (en fonction de leur âge avancé et de leur mobilité réduite) afin de lui offrir un espace de dialogue, de convivialité et de partage d’informations.

L’Institut national d’assurance maladie (Inam) a créé les « Universités du troisième âge » en 2017.

Au-delà de la prise en charge conventionnelle qu’il s’efforce de garantir à ces personnes, il leur permet grâce à ce cadre, de se réunir, d’échanger et de trouver des solutions idoines aux difficultés qu’elles rencontrent et qui sont le plus souvent liées à leur solitude, à l’abandon de leur famille et de leurs petits-enfants, au manque de solidarité entre elles et la nouvelle génération, etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here