Togo : Dama Dramani constate un mauvais fonctionnement de l’appareil parlementaire.

0
505

Publié par Impartial Actu le 06 Avril 2018.

A quelques mois de la fin de son mandat, la cinquième mandature, a tenu une rencontre ordinaire ce mercredi 04 Avril 2018, dont les travaux ont connu une issue, aux résultats défavorables aux différents groupes parlementaires.

En effet dans son discours d’ouverture de la première session ordinaire de l’année en cours, le mardi 03 avril dernier à Lomé, le président de l’assemblée nationale Dama Dramani, a relevé que la situation socio politique née dans le pays depuis le mois d’aout 2017 a des impacts négatifs sur l’Assemblée.

Selon le président de l’assemblée nationale Drama Dramani l’atmosphère de méfiance à l’intérieur de l’Assemblée nationale depuis septembre 2017 où les députés se sont séparés en queue de poisson, lors des travaux de la commission des lois constitutionnelles, sur le projet de loi de révision constitutionnelle confiée à son institution.

Les reformes constitutionnelles, C’était sur ce sujet que portait le projet de loi soumis à l’étude de l’assemblée nationale. Ledit projet avait bénéficié de l’approbation des élus du peuple côté UNIR, mais rejetté par leurs collègues de l’opposition.

« Depuis lors chacun s’évertue à convaincre l’autre pour le bien du pays mais dans des cadres inappropriés », a laissé entendre le président de l’assemblée nationale.

Le principal désir du président de l’assemblée nationale est d’amener les députés à achever leur mandature sur une bonne note. C’est pourquoi il a exhorté ses collègues à se fier à la mission commune qui leur a été confiée par le peuple pour que la cinquième législature ne s’achève pas dans un contexte catastrophique.

La présente session va durer trois mois, il est inscrit plusieurs projet de loi à examiner et adopter à savoir le projet de loi portant code foncier et domanial au Togo, le projet de règlement de budget de l’Etat gestion 2014 et celui 2015.

Les autres points à débattre sont par les élus du peuple sont le projet de loi portant codes des douanes, celui de la proposition de loi portant déclaration de patrimoine, prévention de l’enrichissement illicite au Togo Search Togo et le projet de proposition de loi instituant une carte d’identité biométrique de la CEDEAO.

Victorin Lesage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here