Togo : La CNDH célèbre la femme africaine ce 31 juillet.

0
490

Par la Rédaction le 31 Juillet 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) a en prélude à la commémoration de la journée de la femme africaine, organisé jeudi à Lomé une rencontre de partage d’expériences avec les membres de son personnel et les organisations féminines intervenant sur les violences basées sur le genre.

Présidée par Mme Nakpa POLO, présidente de la CNDH, les travaux ont tourné autour du thème, « Autonomisation de la femme et lutte contre les violences basées sur le genre dans le contexte de la Covid-19 ».

Coïncidée par la célébration de la Tabaski la Commission Nationale des Droits de l’homme (CNDH) n’est pas restée indifférente à la commémoration ce vendredi. Cette année est la 46è édition de la Journée panafricaine des femmes célébrée le 31 juillet de chaque année.

Le thème international de cette année est intitulé : « L’unité dans la diversité pour la lutte contre le racisme et la Covid-19 en faveur de l’autonomisation des femmes ».

Dès l’entame de son discours Mme Nakpa POLO n’a pas manqué l’occasion de donner son appréciation, vis-à-vis du thème choisi sur le plan international pour la commémoration de cette journée.

« Ce thème vient à point nommé dès lors que des études ont révélé selon les Nations Unies, une augmentation sensible du taux des violences basées sur le genre (VBG) dans de nombreux pays. La crise sanitaire actuelle, risque indéniablement d’augmenter la dépendance économique des femmes victimes de violences », a-t-elle déclaré.

Poursuivant son intervention lors de la cérémonie d’ouverture des travaux, la présidente de la CNDH a rappelé à l’assistance (majoritairement féminine) l’importance et le bien fondé de la commémoration du 31 juillet.

« Cette journée est une occasion pour les institutions étatiques, les partenaires techniques et financiers, les organisations de la société civile en charge de la thématique des droits de la femme de faire le bilan des initiatives prises en faveur de cette cible mais aussi une opportunité de relever les défis en vue d’une bonne planification des actions futures », précise la présidente de la CNDH.

Plusieurs communications, tels que : les actions de la CNDH en matière de promotion et de protection des droits de la femme, et les actions des organisations féminines du Togo en faveur de l’autonomisation de la femme et la lutte contre les violences basées sur le genre dans le contexte de la COVID-19.

Outre les travaux de la rencontre de ce jour, il est à noter qu’à l’interieur du pays les chefs d’antennes régionales de la CNDH ont animé des émissions radiophoniques sur le même thème.

Désiré Kossi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here