Togo : La mission du Conseil de l’Entente salut la transparence du scrutin présidentiel du 22 février et apprécie la maturité des togolais

0
264

Par Impartial Actu le 25 Février 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- Selon la mission d’observation du Conseil de l’Entente accréditée par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), pour observer le scrutin présidentiel du 22 février dernier, les forces de l’ordre, notamment la FOSEP 2020 et la population togolaise en générale ont adopté un comportement exemplaire.

Face à la presse lundi 24 février, les responsables et les membres de cette organisation (Conseil de l’Entente) regroupant 5 pays africains, ont fait un constat unanime: Le bon comportement des togolais lors de la présidentielle du 22 février. Le groupe des observateues du CE a relevé avec satisfaction l’organisation logistique et matérielle du scrutin, qui d’ailleurs très satisfaisante dans les centres de vote, et de façon générale « la maturité dont on fait preuve les togolais, au cours de ce processus électoral »

La cheffe de la mission d’observation du conseil de l’Entente, Mme Sani Nana Aïcha Andia, a rendu un hommage mérité au peuple togolaise qui a massivement participé à ce scrutin du 22 février 2020 conduisant à la réélection de Faure Gnassingbé à la tête du Togo pour les cinq prochaines années.

« Les opérations de vote proprement dites, de façon générale dans les centres de vote visités, se sont bien déroulées, surtout dans le calme et la sérénité des électeurs. Il y a également la bonne maîtrise des opérations de vote par la grande majorité des membres de bureaux de vote », a-t-elle laissé entendre.

Par ailleurs, la mission du Conseil de l’Entente recommande à tous les candidats de recourir exclusivement aux voies légales prévues par les textes relatifs au contentieux électoral en cas de réclamation ou de contestation des résultats.

Le conseil invite les acteurs politiques ainsi que leurs partisans et sympathisants à attendre, dans le calme, la proclamation des résultats définitifs de l’élection par la cour constitutionnelle.

Pour mémo, la mission d’observation du Conseil de l’Entente était présente du 16 au 24 février 2020. Une équipe d’observateurs composée des experts des États membres et du secrétariat exécutif étaient de la partie durant cette période.

Désiré KOSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here