Togo : la promotion de la production animale accentuée

0
57

Par René DOKOU le 31 Août 2021

(IMPARTIAL ACTU)- Après une année 2020 bousculée par la pandémie et la crise sanitaire planétaire, le Togo a entamé la campagne agricole 2021-2022 avec beaucoup d’enthousiasme et de grands moyens mis à disposition des agriculteurs. Dans le budget 2021 établi par les dirigeants, 65,7 milliards de francs CFA sont réservés à l’agriculture et l’agro-industrie.

Tout comme d’autres mesures sociales salutaires, cette somme illustre clairement la très ferme volonté du pays à offrir aux travailleurs du secteur des possibilités d’épanouissement.

La feuille de route gouvernementale 2020-2025 attache du prix à l’amélioration de la productivité et des rendements agricoles, moyen efficace pour faire du secteur un puissant levier de croissance économique inclusive et pérenne.

Comme au niveau de l’agriculture où il y a des premières récoltes sur certaines exploitations, la production animale n’est pas tombée dans l’oubli. En élevage, l’Etat développe des chaînes de valeur viande-laiterie-fourrage grâce à la mise en œuvre des Zones d’aménagement pour la production bovine (ZAPB), crée des aires d’abattage de bétail pour la transformation des produits carnés, met en œuvre le projet d’insémination artificielle pour la promotion de la race de vaches laitières améliorées, organise des ateliers de diagnostic du secteur de l’élevage pour élaborer une stratégie nationale. Il a créé un Institut de formation en alternance pour le développement (Ifad) à Barkoissi pour développer plusieurs filières animales, etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here