Togo: L’approche contractuelle des services de santé, porte déjà ses fruits, avec des résultats encourageants

0
583

Publié le 25 Avril 2019.

(IMPARTIAL ACTU)- Le ministre de la santé et de l’hygiène publique, le professeur Moustapha MIJIYAWA, a au cours d’un atelier tenu mercredi 24 avril 2019 à Lomé, présenté les résultats de l’approche contractuelle des services de santé au Togo, lancée en 2017, par le Chef de l’État Faure Gnassingbé. Les travaux de cette rencontre se sont déroulés en présence du Dr MATSHIDISO Rebecca Moeti, Directeur régional Afrique de l’OMS.

Selon les résultats présentés par le ministre Moustafa Mijiyawa, la gestion de la contractualisation a permis d’avoir les médicaments à plus de 95% dans les centres contractualisés de Kara, Sokodé Atakpamé et Blitta, d’avoir la salubrité des centres, la motivation et la valorisation des agents impliqués dans la gestion à travers le comité de trésorerie, le renforcement de l’appui des partenaires, le diagnostic pertinent des besoins.

On note au regard des résultats présentés, une nette progression dans le domaine des chiffres d’affaires. En effet, on enregistre 63% pour le CHR de Dapaong, 69% pour CHU Kara, 28% pour le CHR Sokodé, 22% pour CHP Blitta, 59% pour CMS Siou, 34% pour CHR Atakpamé.

Le ministre Moustafa Mijiyawa, a exprimé toute sa satisfaction, au regard des résultats obtenus par les différentes équipes, réparties sur toute l’étendue du territoire. « En quelques mois, les résultats sont encourageants. Aujourd’hui, ce qui est clair c’est que cette contractualisation a beaucoup assaini la gestion des finances des hôpitaux et a impacté sur les taux de fréquentations, les taux de consultations, l’aspect maternité, l’aspect prise en charge… », a-t’il indiqué.
Il poursuit que: « Quand on a des résultats aussi encourageants, ça nous incite à procéder à une extension rapide du processus pour que tous les hôpitaux publics soient concernés », s’est-il enthousiasmé.

Mme le Dr Matsidiso Rebecca, directeur régional Afrique de l’OMS, a dès sa prise de parole manifesté toutes impressions, on ne peut plus positives, vis à vis des résultats présentés. Elle pense que tous ces résultats doivent être encouragés.
« J’ai été très impressionnée par les résultats, c’est très encourageant dans le sens de l’amélioration de la gestion, de la gouvernance, du processus au niveau des hôpitaux qui a déjà montré la potentialité d’amélioration des bénéfices pour la population », a-t-elle laissé entendre.

Pour mémoire, l’approche contractuelle a été lancée en 2017 d’abord au CHR Atakpamé et de Blitta avant d’être étendue au CHU-SO et au CHU Kara, aux CHR de Dapaong, et de Sokodé et au CMS de Siou. Au CHU SO, elle a d’abord concerné les services de laboratoire, de radiologie, de pharmacie, et de morgue, alors qu’elle a été d’emblée implantée à la totalité des six autres formations sanitaires.

René DOKOU.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here