Togo : Le CADERT déterminé à booster les partenariats publics-privés pour le développement agricole.

0
401

Publié par Woditè DOKOU le 27 juillet 2018.

(IMPARTIAL ACTU) Dans l’optique d’appuyer le gouvernement togolais dans la création d’un cadre favorable au développement des partenaires publics-privés, le Centre Autonome d’Études et de Renforcement des Capacités pour le Développement au Togo (CADERDT) en partenariat avec la Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF), organise, du 26 au 27 juillet à Lomé, un atelier technique sur  » les partenaires publics-privés au Togo ».

Les partenariats publics-privés (PPP) sont devenus un maillon fort dans le développement d’un pays comme le Togo.

Selon Odilia GNASSIMGBE, directrice exécutive de CADERDT, cet atelier rentre dans le cadre d’une étude que le CADERDT mène actuellement sur la contribution des partenariats publics-privés au développement du secteur agricole au Togo dont le but est d’ identifier les axes de collaboration possible entre le secteur public et le secteur privé en matière d’investissement agricole et de proposer des modèles concrets de PPP visant à promouvoir la transformation agricole, conformément aux ambitions du Plan National de Développement (PND) 2018.

EDJEOU Essohanam directeur de cabinet du ministère de la planification du développement, représentant de son ministre de tutelle à la cérémonie d’ouverture de cet atelier, pour sa part, cet atelier est venu à point nommé et les recommandations qui découleront à l’issue des travaux revêteront d’une importante pour le gouvernement et ses partenaires.
« J’exhote ainsi tous les participants à prendre activement part aux débats pour accompagner les décideurs à créer un environnement et des conditions propices à l’usage des partenaires publics-privés pour une meilleure contribution au processus de développement de notre pays  » a-t-laisser entendre.

Pour mémo le CADERDT a pour objectif le renforcement de l’expertise nationale en matière d’analyse, de formulation, de mise en œuvre et de suivi des politiques nationales de développement, en vue de promouvoir une croissance économique inclusive et durable.

Désiré KOSSI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here