Togo : Le CAR fait des propositions pour la rénovation de la C14.

0
379

 

Publié le 18 Avril 2019.

(IMPARTIAL ACTU)- La crise sociopolitique qui secoue le Togo, depuis le 19 août 2017, est très loin de connaître un dénouement heureux. Après les multiples tractations et stratégies mis en place par le groupe des 14 partis politiques de l’opposition regroupés en une coalition, se sont soldées que par un échec flagrant. Un échec qui naturellement a des répercussions sur la santé politique du pays. Et c’est d’ailleurs une situation qui banalise la voie au régime en place pour s’enraciner de plus en plus au pouvoir.

Les échecs enregistrés au sein de cette coalition (C14), ont tout de suite pèsé dans la balance, dans la mesure où, plusieurs partis politiques membres, ont décidé de faire cavalier seul vue qu’en un moment donné, l’incompréhension a eu raison de l’esprit de groupe. En conférence de presse mercredi 17 avril 2019, le parti politique le Comité d’Actions pour le Renouveau (CAR), a annoncé son désir de voir tous les partis membres de la C14 réunis à nouveau.

Le CAR nourrit le désir de rénover la C14, pour qu’ensemble avec ses autres partis frères de l’opposition, ils puissent continuer la lutte devant permettre de mettre fin au système politique mis en place par le régime de Faure Gnassingbé. Selon le CAR, le parti au pouvoir prône le principe de la loi de la jungle, dans lequel les défis sans lendemain et autres pratiques populistes qui, à l’épreuve des réalités, se dévoilent en « illusion du plus fort ».

Pour maître Yaovi Agboyibo président national du CAR, il faut que peuple choisisse, s’il doit être gouverné sur la base du principe de la loi du plus fort, ou bien sur la base du principe du consensus.
« L’idéologie de la loi du plus fort est trop installée au Togo. La mentalité politique qui prévaut au Togo est la loi du plus fort. Si l’on veut que la eue soit la voie de la libération, il faut que la lutte soit claire. C’est le peuple qui peut décider de l’avenir démocratique du pays. Dans un pays où le principe de la démocratie se cherche, celui de la majorité n’est pas privilégié. La conférence de ce jour, est celle de l’espoir et d’interpellation », a-t-il indiqué.

Pour la rénovation de la C14, le CAR propose:

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here